Leçons de niveau 14

Neuroanatomie/Introduction

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Introduction
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Neuroanatomie
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Enveloppes du SNC
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Neuroanatomie : Introduction
Neuroanatomie/Introduction
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Le système nerveux (SN) est, avec le système endocrinien, au commandes de l'organisme.

Division anatomique[modifier | modifier le wikicode]

Le système nerveux est composé de 3 parties distinctes sur le plan anatomique :

Premièrement, le système nerveux central (SNC) qui comprend :

  • l'encéphale (= contenu de la boîte crânienne)
  • la moelle épinière ou rachis
  • les 1re et 2e paires de nerfs crâniens (NCI (nerf olfactif) et NCII (nerf optique))(cela est cependant sujet à discussion)

Deuxièmement, le système nerveux périphérique (SNP) qui comprend :

  • les racines nerveuses formant des plexus dont sont issus des nerfs périphériques
  • les 12 paires de nerfs crâniens (si l’on excepte les NCI et II, il n'y en a que 10)
  • les 31 paires de nerfs rachidiens

Et pour finir, le système nerveux autonome ou végétatif (SNA ou SNV) qui permet la conservation de l'homéostasie. Il est à deux composantes :

  • orthosympathique (avec une chaîne paravertébrale de ganglions) (SNAo)
  • parasympathique (SNAp)

Le tissu nerveux[modifier | modifier le wikicode]

On y distingue les cellules nerveuses (ou neurones), les cellules gliales et les capillaires sanguins.

Les neurones sont l'unité fonctionnelle du système nerveux. Nous en avons environ 100 milliards, ils ne se divisent pas mais ont une très grande longévité. Chaque neurone est unique par sa forme, sa position et ses connexions. Morphologiquement, le neurone possède un soma (corps cellulaire), des dendrites (ramifications ramenant les informations vers le soma) et un (voire plusieurs) axone(s), envoyant les informations à partir du corps cellulaire. (Pour plus de détails, voir les cours d'histologie)

Les cellules gliales ont un rôle de protection, de nutrition, de soutien et d'élimination des déchets des neurones (l'espace extra-cellulaire est très réduit dans un nerfs). L'ensemble des cellules gliales s’appelle la névroglie, on distingue les astrocytes, faisant la liaison capillaire/neurone et oligodendrocytes (dans le SNC) ou cellules de Schwann (dans le SNP), qui s'enroulent de autour de l'axone afin de créer une gaine isolante accélérant la conduction de l'influx nerveux. On parle alors de conduction saltatoire. (Pour plus d'informations sur l'influx nerveux, voir le cours de physiologie) La gaine ainsi créée est constituée de myéline, on a un axone myélinisé.

Substances blanche et grise[modifier | modifier le wikicode]

Les axones myélinisés forment ce qu'on appelle la substance blanche, la substance grise étant formée par le corps cellulaire des neurones, les dendrites et la partie initiale des axones. La substance blanche est donc généralement associée à la transmission de l'information, la grise à l'élaboration des signaux.