Leçons de niveau 14

Neuroanatomie/Encéphale

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Encéphale
Icône de la faculté
Chapitre no 3
Leçon : Neuroanatomie
Chap. préc. :Enveloppes du SNC
Chap. suiv. :Tronc cérébral
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Neuroanatomie : Encéphale
Neuroanatomie/Encéphale
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Neurogénèse ou neurulation[modifier | modifier le wikicode]

Vers la deuxième semaine de développement de l'embryon, on distingue trois feuillets cellulaires : l'endoderme, le mésoderme et l'ectoderme. Grossièrement, le premier donnera les viscères, le second donnera les muscles et les os, et le dernier donnera la peau et le système nerveux, qui ont souvent des pathologies couplées.

À la troisième semaine, dans l'axe longitudinal se forme une plaque dite neurale qui va se refermer sur elle-même pour former le tube neural ou névraxe. Ce tube se ferme d’abord au niveau médian, puis rostral (la tête) et enfin caudal (la queue). Il peut exister une mauvaise fermeture au niveau caudal, c’est une spina bifida, causant des troubles digestifs, moteurs et urinaires. En même temps que la formation du névraxe, se forment de chaque côté des crêtes neurales, qui seront à l'origine des chaines ganglionnaires paravertébrales, composantes du système nerveux autonome.

Au niveau rostral du tube se forment d’abord 3 vésicules, le prosencéphale, le mésencéphale et le rhombencéphale. (appelées aussi cerveau antérieur, moyen et postérieur) Leur évolution donnera :

  • Pour le prosencéphale qui va avancer jusqu'à rencontrer la boîte crânienne, puis se repliera, il se différenciera en :
    • Télencéphale, dont les deux masses latérales donneront les deux hémisphères, c’est ce qu'on appelle communément le cerveau
    • Diencéphale, donnant l'épithalamus, le thalamus et l'hypothalamus.
  • Le mésencéphale se différencie peu
  • Le rhombencéphale donnera :
    • Métencéphale, se différenciant en protubérance annulaire (ou pont) et cervelet
    • Myélencéphale, à l'origine du bulbe rachidien

La persistance du tube neural dans l'individu adulte est le canal de l'épendyme (dans lequel s'écoule le L.C.R.).

Télencéphale[modifier | modifier le wikicode]

2 hémisphères cérébraux séparés par le sillon médian. Ils ont des circonvolutions (ou gyrus) délimitées par des scissures (ou sillons). Certains sillons sont très marqués comme celui de Sylvius qui sépare le lobe temporal du frontal et du pariétal ou celui de Rolando séparant le lobe frontal et le pariétal.

Chaque hémisphère commande la partie inverse du corps, au moyen d'une décussation (croisement). Les deux hémisphères sont reliés par des commissures faites de substance blanche, on en distingue trois types :

  • Inter-hémisphériques : les corps calleux et les commissures antérieures (correspondant aux aires associatives)
  • Intra-hémisphériques : les fibres dites "en U" reliant les circonvolution entre elles.
  • Mixtes : appelées trigones ou fornix

Sur le plan anatomique, on distingue 4 types de lobe :

  • Frontal : contient l'aire de Broca (permet le langage parlé à partir de la pensée), les mouvements volontaires, le raisonnement et les émotions lui sont associés.
  • Pariétaux : La perception, l'intégration auditive et visuelle leurs sont associés1. Contient l'aire de Wernicke (compréhension du langage).
  • Occipital : forme le cortex visuel (perception des formes et mouvements).
  • Temporaux : associés aux informations auditives et aux souvenirs.

La périphérie des hémisphère est faite de substance grise, qu'on appelle cortex (attention, le mot cortex est utilisé pour des zones périphériques d'autres organes, mais le cortex seul est celui du télencéphale). L'intérieur est fait de substance blanche, mais il existe des noyaux gris centraux, appelés aussi corps striés :

  • Les noyaux caudés (en coude), leur forme permet de faire l'analogie avec le développement du télencéphale.
  • En dessous de chacun des noyaux caudés, un noyau lenticullaire, fait du pallidum au centre et du putamen autour. Ils entourent le thalamus.
  • Entourant les noyaux gris centraux, le claustrum ou avant-mur.

Diencéphale[modifier | modifier le wikicode]

Le thalamus est un relais dans la sensibilité, posé entre les 2 noyaux gris centraux du télencéphale. Il est fait de petits noyaux de substance grise, possédant une couronne rayonnante de fibres de communication entre ces noyaux.

En dessous, l'hypothalamus, qui est fait de substance grise, communiquant vers le système nerveux autonome par le biais du bulbe rachidien. Il est relié à l'hypophyse (ou glande pituitaire) par la tige pituitaire, formant l'axe hypothalamo-hypophysaire. Il contrôle de nombreuses fonctions, comme la libération des hormones sexuelles, la régulation de nombreuses constantes...

L'épithalamus est situé au dessus du thalamus et contient notamment l'épiphyse (ou glande pinéale) qui est une régulatrice du sommeil.