Nationalismes et indépendances/Contestation supra-territoriale et panafricanisme

Une page de Wikiversité.
Aller à : navigation, rechercher

La contestation se déploie aussi à l’échelle transnationale.

Dans l’Empire français, c’est autour de Blaise Diagne et des étudiants de Paris qu’elle se déploie.

Blaise Diagne fut le premier député africain à la Chambre des députés (député du Sénégal) et le premier ministre africain de la République française comme sous-secrétaire d'État aux Colonies de janvier 1931 à février 1932. Il permit à e nombreux africains d’espérer une autre vision de la colonisation. Blaise Diagne est en effet reconnu pour sa volonté de faire participer pleinement les Africains à la politique française aussi bien durant la mise en place des structures coloniales qu'une fois ces dernières installées.

À Londres, c’est autour de l’Association des Étudiants Ouest Africains que se déploie la contestation. L'Association des Étudiants Ouest Africains (West African Students' Union ou WASU), fondée à Londres en 1925 et active jusque dans les années 1960, était une association d'étudiants de divers pays d'Afrique de l'Ouest qui étudiaient au Royaume-Uni.