Leçons de niveau 18

Motrice 4/Dissociation

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Dissociation
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Motrice 4
Chap. préc. :Opératif
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Motrice 4 : Dissociation
Motrice 4/Dissociation
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Dissociation de la motrice 4[modifier | modifier le wikicode]

    La fonction motrice est la seule de nos fonctions mentales à connaître un état dissocié, qui est plus qu'un simple effacement, son état ordinaire dans les métacontextes de rêve et de rêve lucide. Même en cas de paralysie du sommeil, qui caractérise son manque de réactivation au réveil, la personne est consciente de l'image kinesthésique de son corps, donc la motrice est associée, et il suffit de l'activer à l'aide d'un geste mental approprié (voir Coaching chapitre n°6), une thérapie à effet immédiat que les thérapeutes manquent à connaître. 
    La dissociation de la motrice 4 intervient dans quelques cas exceptionnels précis qui peuvent devenir chroniques et dans ce cas pathologiques :
    • Le sommeil lucide (à ne pas confondre avec le rêve lucide). C'est un état de sommeil profond dans lequel expérienceur sait très consciemment qu'il dort et constate qu'il pense de la même manière que dans l'état ordinaire de veille. Ce n'est donc pas un état de rêve. Au réveil la réassociation de la motrice est une expérience un peu bizarre mais caractéristique et différente d'un réveil ordinaire. 
    • Les sorties du corps en période de rêve (Out of body experience (OBE) en anglais). 
    • Les OBE qui se manifestent dans les expériences de mort imminente.
    • les transes ou voyages chamaniques qui commencent avec une OBE.
    Les trois derniers cas sont des expériences oniriques.