Leçons de niveau 14

Macros-commandes VBA/Création de Fonction

Une page de Wikiversité.
Aller à : navigation, rechercher
Début de la boite de navigation du chapitre
Création de Fonction
Icône de la faculté
Chapitre no 10
Leçon : Macros-commandes VBA
Chap. préc. : Création de Formulaire
Chap. suiv. : Création de Graphique

Quiz :

QCM Les fonctions VBA
Exercices : Calcul d'une commission
Annexe : La gestion des erreurs
Annexe : Quelques fonctions Financières sous VBA
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Macros-commandes VBA : Création de Fonction
Macros-commandes VBA/Création de Fonction
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.


Création d'une fonction[modifier | modifier le wikicode]



Différence entre les mots clés Sub et Fonction[modifier | modifier le wikicode]

  • Une procédure Sub est une suite d'instructions qui peut être appelée et exécutée par l'utilisateur ou par une autre procédure et ne renvoie pas de valeur de sortie
  • Une procédure Function (ou fonction) est une suite d'instructions qui peut être appelée et exécutée par l'utilisateur ou par une autre procédure et qui renvoie à chaque utilisation une valeur, tout comme les fonctions EXCEL et les fonctions intégrées de VBA, les fonctions peuvent être utilisées dans deux situations :
    • Dans une procédure VBA en tant qu'élément d'une expression
    • Dans une feuille de travail EXCEL directement avec les formules Standard EXCEL
Début de l'exemple


Fin de l'exemple


Utilité des fonctions personnalisées[modifier | modifier le wikicode]

Excel contient plus de 300 fonctions prédéfinies dans une feuille de travail. Mais si cela ne suffit pas, grâce à VBA, on peut créer des fonctions personnalisées.

En effet, les fonctions personnalisées sont utiles dans les formules de feuille de travail Excel et les procédures VBA. Les fonctions personnalisées simplifient le travail et permettent à l’utilisateur de gagner du temps.

Par exemple, la création d'une fonction personnalisée capable de raccourcir les formules de manière significative.

Début de l'exemple


Fin de l'exemple


Attention, suivant la qualité de la programmation, les fonctions personnalisées peuvent être beaucoup plus lentes que les fonctions intégrées. Tout utilisateur peut appeler la fonction à partir d'une procédure ou de l'interface EXCEL. Une fonction personnalisée permet en principe d'éliminer les redondances de code et de réduire le nombre d'erreurs.

L'écriture d'une fonction personnalisée[modifier | modifier le wikicode]

Pour créer une fonction Excel sous VBA plusieurs étapes sont nécessaires :

  • Ajouter le menu "Développeur" au ruban Excel s'il n'apparait pas
  • Ouvrir l’éditeur VBA en sélectionnant la case "Afficher l'onglet Développeur dans le ruban"
  • Entrer dans l'éditeur VBA et sélectionner l'icône "Visual Basic".
  • clic droit sur la case Module ==> Insertion ==> Module (on peut aussi créer une fonction qui sera rattachée à une feuille de calcul ou à un classeur plutôt qu’à un module)


Instruction de création de fonction sous VBA


  • L'éditeur VBA présente alors une page vide dans le Module1 (ou 2 ou 3 ou ...) sur laquelle le code VBA sera saisi
  • Écrire la fonction : la déclaration d'une fonction commence par le mot clé "Function" suivi du nom de la fonction, puis d’une liste d’arguments obligatoires ou facultatifs entre parenthèses séparés les uns des autres par une virgule. Le mot clé "End Function" marque la fin de la fonction. Une fonction a la structure suivante :

Structure :

Début
 déclarations de variables
 séquences d'actions
 renvoi d'une valeur
Fin

Exemple :

 Function diviser_par_1000(Cellule_a_diviser As Double)
  diviser_par_1000 = Cellule_a_diviser / 1000
 End Function




Utilisation d'une fonction personnalisée sous VBA[modifier | modifier le wikicode]

La création de formules dans Visual Basic est un outil important si l’on souhaite personnaliser son outil ou utiliser dans des procédures des calculs nécessitant une formule non présente dans Excel.

  • Pour créer une formule dans VBA, ouvrons Visual Basic (par exemple ALT+F11), puis ouvrons un module dans un classeur vierge
  • Dans le même module on va appeler la fonction Sub AppelFonction()
  • Ensuite, il faut lui transmettre les paramètres :
  Sub AppelFonction()
    Dim variable1 As Byte, variable2 As Byte
      variable1 = 3
      variable2 = 5
      resultat = multiplier(variable1, variable2)
      MsgBox resultat
  End Sub
  • il est aussi conseillé de décrire ce que fait la fonction
  ' déclarer les variables
   Dim variable1 As Byte, variable2 As Byte
  ' initialiser les constantes
      variable1 = 3
      variable2 = 5
  ' récupérer le résultat saisi par l'opérateur
      resultat = multiplier(variable1, variable2)
      MsgBox resultat
    End Sub
  • Enfin, fermer la fenêtre appuyer sur la touche F5 pour lancer la macro.

Utilisation d'une fonction personnalisée sous Excel[modifier | modifier le wikicode]

La fonction nouvellement créée est enregistrée dans Excel et peut être utilisée de la même manière que toutes les autres fonctions initiales d'Excel.

  • Sélectionnez la cellule où vous désirez voir apparaître le résultat de la fonction (exemple la cellule: D5).
  • Cliquez sur Insérer une fonction du Menu principal
  • Vous obtenez la fenêtre «Insérer une fonction»
  • Vous choisissez la catégorie «Personnalisées» et dans "Sélectionner une fonction:" vous choisissez la fonction crée


Méthode d'Insertion une fonction personnalisée sous Excel


  • Cliquez sur le bouton OK
  • Vous obtenez une fenêtre intitulée "Arguments de la fonction". Ici, elle vous demande les ventes et l'ancienneté. Vous indiquez la cellule qui contient les ventes (exemple la cellule: B5) et l'ancienneté (exemple la cellule: C5).


Méthode de sélection d'un argument issu d'une fonction personnalisée sous Excel


Description de la signature d'une fonction[modifier | modifier le wikicode]

Les signatures des fonctions (1ère ligne correspondant à la déclaration de la fonction) peuvent être beaucoup plus complexes, et leur analyse peut être utile à la compréhension de leur comportement.

Structure :

[Public | Private | Friend] [Static] Function name [(liste d'arguments)] [As type]
 (séquences d'instructions)
End Function

En effet, pour créer une procédure fonction, il faut respecter les étapes suivantes :

  1. déterminer la portée de la fonction
  2. déclarer la procédure en fonction avec le mot clé: Function, suivi du nom de la procédure
  3. définir les arguments en les indiquant entre parenthèse après le nom de la procédure
  4. préciser le type de la valeur retournée après le mot clé As

La portée d'une fonction[modifier | modifier le wikicode]

La notion de portée, parfois appelée visibilité, défini les limites d’accessibilité d'une variable. Il existe plusieurs instructions de déclarations selon la portée désirée et la déclaration ne se fait pas au même endroit. Et leurs utilisations sont facultatifs.

  • Public : une fonction créée est par défaut de type Public. Il n'est donc pas nécessaire d'écrire le mot Public devant l'instruction Function. La fonction sera alors accessible depuis tous les modules.
  • Private : pour rendre une fonction utilisable uniquement par les procédures VBA du module dans lequel elle est déclarée, il faut faire précéder le mot Function par le mot Private. Cette fonction pourra alors être utilisée dans la feuille de calcul mais n'apparaitra pas dans la boîte de dialogue "Insérer les fonctions".
  • Friend : La fonction sera alors accessible depuis tous les modules du projet en cours, le mot clé Friend est utilisé uniquement dans un module de classe.

Le nom de la fonction[modifier | modifier le wikicode]

Dans VBA, le nom de la fonction sert à la fois à l'identifier et à stocker la valeur de retour. Mais, il peut aussi être considéré comme une variable locale à la fonction, créée automatiquement lors de l'appel, et utilisable à ce titre comme toute autre variable locale.

Le nom de la fonction jouant le rôle d'une variable locale à la fonction, il est possible de l’utiliser tout au long de la procédure ce qui permet d'économiser la création d'une variable temporaire supplémentaire .

 Function MAFONCTION(Param1,... ParamN) As Double
   MAFONCTION = Param1 + Param2 /5
   ' [...]
   MAFONCTION = MAFONCTION ^ 2
 End Function

Pour faciliter la création de fonction, le nom doit respecter des conventions standards d'affectation, comme :

  • nommer les variables en évitant les mots clés ou instructions réservés par Excel (par exemple Val, Left...)
  • nommer les variables en commençant par un caractère alphabétique et ne pas excéder 255 caractères
  • nommer les variables sans caractères spéciaux (#@+ ...), seul le caractère underscore _ est accepté
  • donner des noms les plus explicites possibles afin de faciliter la relecture de votre programme
  • Il est conseillé d’avoir au moins une majuscule dans la variable déclarée. Ensuite lors de la saisie de la variable en minuscule dans la macro, celle-ci reprendra automatiquement la majuscule: cette astuce permet de vérifier les fautes d'orthographe éventuelles.

Les arguments de la fonction[modifier | modifier le wikicode]

Les arguments se déclarent lors de la définition de la procédure.

Les paramètres suivent les règles de déclarations suivantes :

  • Un mot clé spécifique à la déclaration d'arguments
  • Le nom de l'argument
  • Son type
  • Éventuellement sa valeur

Déclaration :

 [Optional] [ByVal] [ByRef] [ParamArray] variable As Type
  • L'option Optional : indique que l'argument est facultatif. Tous les arguments facultatifs doivent être situés en fin de liste des arguments, et être de type Variant.
  • L'option ByVal : indique que l'argument est passé par valeur.
  • L'option ByRef : indique que l'argument est passé par référence. C'est l'option par défaut.
  • Le mot clé ParamArray : utilisé uniquement comme dernier argument de la liste pour indiquer que celui-ci est un tableau facultatif d'éléments de type variant. Il ne peut être utilisé avec les mots clés ByVal, ByRef ou Optional.
  • Type : précise le type de données de l'argument passé à la procédure (Byte,Integer, Long,..)

Cependant, il faut retenir que:

  • les arguments peuvent être des variables , des constantes, des valeurs littérales ou des expressions
  • Certaines fonctions n'ont pas d'argument
  • Certaines fonctions ont un nombre fixe d'arguments requis (de 1 à 60)
  • Certaines fonctions ont une combinaison d'arguments requis et facultatifs

En effet, les fonctions sont constituées d'arguments obligatoires et optionnels. Comme leur nom l'indique, les arguments obligatoires sont nécessaires au bon fonctionnement de la procédure. Quant aux arguments optionnels, lorsqu’ils sont omis, cela n'empêche pas l'exécution de la macro. Les arguments optionnels sont obligatoirement placés en fin de la déclaration.

La valeur de retour de la fonction[modifier | modifier le wikicode]

Contrairement à une procédure, une fonction retourne un résultat. Ainsi, l'option As type permet de spécifier le type de la valeur retournée.

La syntaxe est la suivante :

  Function nom_fonction(paramètre1, paramètre2,,....) AS type
    instruction1
    instruction2.....
   nom_fonction=valeur_retour
  End Function

Un nombre quelconque d'assignations de ce type peut apparaître n’importe où dans la procédure. Si aucune valeur n'est attribuée à l'argument nom_fonction, la procédure renvoie une valeur par défaut :

  • Une fonction numérique renvoie la valeur 0
  • Une fonction de type String renvoie une chaîne de longueur nulle ""
  • Une fonction de type Variant, la valeur Empty
  • Une fonction de type Object renvoie Nothing

Appel d'une fonction[modifier | modifier le wikicode]

VBA comporte des fonctions financières et mathématiques. En effet, dans l'explorateur d'objet et à l'intérieur de la librairie VBA, on peut trouver la liste des fonctions.

Néanmoins, pour les fonctions mathématiques, le nombre de fonctions peut être très modeste. Ceci est évidemment la conséquence du fait que l’on a déjà à notre disposition l’ensemble des fonctions dans le feuille de travail Excel.

Pour faire appel à ces fonctions sous VBA, il convient soit de taper Application.WorksheetFunction ou plus simplement WorksheetFunction en appliquant à ceci soit un nombre, soit une variable, soit une plage.

Ainsi par exemple, pour calculer la racine carré de 25, on pourra si l’on utilise la fonction Racine (Sqrt en anglais) d'Excel, soit taper directement :

WorksheetFunction.Sqrt(25)

soit si 25 est par exemple la valeur de la cellule B4 :

WorksheetFunction.Sqrt(Range(B4))

ou encore :

WorksheetFunction.Sqrt(Cells(4,2))

soit si 25 est la valeur affectée à une variable de type Double appelé x :

WorksheetFunction.Sqrt(x)

Description personnalisée d'une fonction[modifier | modifier le wikicode]

Contrairement aux fonctions natives d'Excel ou VBA, les fonctions personnalisées n'ont aucune description. Pour cela, dans l’éditeur de macros, utiliser le raccourci clavier F2 pour afficher l'explorateur d'objets puis sélectionner "VBAproject" dans le menu déroulant



Ainsi, la fonction apparait dans la fenêtre de droite.



Faire un clic droit, Sélectionner l'option "Propriétés", Saisissez la description


Option de membre


Vous pouvez visualiser le résultat en affichant la boîte de dialogue "Insérer une fonction":


Description d'une fonction


Les fonctions VBA personnalisées[modifier | modifier le wikicode]

VBA offre la possibilité de créer des fonctions personnalisées, en voici quelques exemples :

Calcul des intérêts[modifier | modifier le wikicode]

Grâce aux fonctions personnalisées, il est possible de créer une fonction permettant de calculer plus facilement le montant des intérêts à verser en fonction du montant du Capital, du taux d'intérêt et de la durée de l'emprunt.

  Function CalculerInteret (ByVal Capital As Long, ByVal Taux As Double, ByVal Duree As Integer) As Currency
    CalculerInteret = Format ( Capital * Taux / 100 * Duree), "Currency")
  End Function

Le mot clé Function indique le début de la fonction qui a pour nom CalculerInteret, le mot clé End Function indique la fin de la fonction Le mot ByVal permet d'indiquer à la procédure qu'elle doit passer l'argument qui suit en valeur

  • Long signifie que le capital est un nombre entier d'une grande valeur.
  • Double signifie que le taux est un nombre à décimale.
  • Integer indique que la durée est un nombre entier compris entre -32 768 et 32 767.
  • Currency spécifie que le montant de l’intérêt calculé sera un nombre décimal de grande valeur.

Cette fonction calcule le montant des intérêts en multipliant le capital par la durée et par le taux d'intérêt divisé par 100 (exemple: 5/100 si le taux est de 5%).

Par exemple, pour un emprunt de 10000€ sur une durée de 1 an à un taux d'intérêt de 3% , le montant des intérêts peut se calculer par la formule : = 10000*(3/100)*1.

En utilisant la fonction CalculerInteret, l'utilisateur calculera le montant des intérêts à payer directement même si les montants des capitaux et les taux d'intérêts sont différents.



Calcul d'un montant HT en fonction du Taux de TVA[modifier | modifier le wikicode]

Cette fonction est une fonction personnalisée qui permet de calculer le montant Hors Taxe en fonction du montant TTC et du taux de TVA

  Function HT(Montant, TauxTva)
    HT= (Montant / (100 + TauxTva) * 100) 
  End Function

La Fonction se nomme HT et dépend de deux informations, le montant TTC et le taux de TVA. Pour calculer le montant HT, la fonction va diviser le montant TTC par le taux de TVA auquel on aura ajouté 100, puis va divisé le résultat par 100. Par exemple pour un montant TTC de 12000€ et un taux de TVA à 20%, le calcul de montant Hors taxe se ferait par la formule : = (((12000/100)+20)*100). En utilisant la fonction HT, l'utilisateur pourra calculer le montant HT plus facilement et plus rapidement, surtout si les taux de TVA diffèrent d'un produit à l'autre.



Calcul d'un montant TTC en fonction du Taux de TVA[modifier | modifier le wikicode]

Cette fonction permettra de calculer le montant TTC en fonction du montant Hors taxe et du taux de TVA

  Function TTC(HorsTaxe, TauxTva) 
    TTC = (HorsTaxe + (HorsTaxe * TauxTva) / 100)
  End Function

La Fonction se nomme TTC et dépend de deux informations, le montant HT et le taux de TVA. Pour calculer le montant TTC, la fonction va multiplié le montant HT par le taux de TVA puis va ajouté 100 au résultat obtenu, et enfin va divisé le résultat par 100. Par exemple pour un montant HT de 1000€ et un taux de TVA à 19,6%, le calcul de montant TTC se ferait par la formule : = ((1000+(1000*19,6))/100). En utilisant la fonction TTC, l'utilisateur pourra calculer le montant TTC plus facilement et plus rapidement.



Calcul de la rentabilité globale[modifier | modifier le wikicode]

Cette fonction permettra de calculer la rentabilité globale d'une opération

  Function RentabilitéGlobale(Résultat_net, Valeur_Ajoutée)
    RentabilitéGlobale = Résultat_net / Valeur_Ajoutée
  End Function

La fonction a pour nom RentabilitéGlobale. Elle dépend de deux informations, le Résultat Net et la Valeur Ajoutée. La fonction va donc calculer la rentabilité en divisant le montant du Résultat Net par le montant de la Valeur Ajoutée. Par exemple, pour un Résultat net de 20000€ et une Valeur ajoutée de 10000, la fonction RentabilitéGlobale trouve une rentabilité de 2. Cela facilitera donc le travail de tous les comptables et autres gestionnaires.



Annexes[modifier | modifier le wikicode]

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • Ouvrage complet sur l’utilisation d'EXCEL et VBA dans le domaine financier ==> Chelali HERBADJI, 2012, "La gestion sous EXCEL et VBA : Techniques quantitatives de gestion", Groupe Eyrolles

Liens internes[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]