Leçons de niveau 14

Macros-commandes VBA/Annexe/Lexique

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lexique
Image logo représentative de la faculté
Annexe 1
Leçon : Macros-commandes VBA

Cette annexe est de niveau 14.

Précédent :Sommaire
Suivant :Raccourcis
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Annexe : Lexique
Macros-commandes VBA/Annexe/Lexique
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.




Pour bien assimiler VBA, il faut que l'utilisateur prenne connaissance du vocabulaire qui qualifie cet outil, en voici un résumé avec les termes les plus courants :


ActiveX : technologie de composants logiciels pouvant interagir entre eux


ADO : ActiveX Data Objects, bibliothèque d'objets permettant d'accéder aux bases de données via un fournisseur de SGBD (Access, Oracle, MySQL, Sql Server, ...)


Application : objet VBA qui représente l’application en cours d’utilisation (Excel, Word, Access)


Boucle : ensemble d’instructions exécutées plusieurs fois de suite


Classeur : fichier Excel contenant une ou plusieurs feuilles (de calcul ou de graphe)


Classeur de macros personnelles : classeur nommé "perso.xls" qui s’ouvre automatiquement au démarrage d’Excel, tout en restant invisible pour l'utilisateur, ce classeur contient toutes les macros exécutables via Excel sur le poste de travail courant


Cells : collection d'objets VBA qui représente les cellules Excel (presque semblable à l’objet Range)


Code : ensemble d’instructions


Constante : donnée dont le contenu peut être lu à volonté mais jamais modifié


Débogueur : outil permettant de résoudre les problèmes et erreurs de programmation


Enregistreur de macros : convertisseur d’actions en instruction VBA, quand l’enregistreur est lancé, Excel traduit en VBA toutes les actions effectuées par l'utilisateur


Espion : variable ou expression dont le contenu est affiché en permanence pendant l'exécution d'un code


Fonction : procédure VBA renvoyant une valeur à la fin de son exécution, par exemple : initiale = left(nom;1)


Gestion d'erreur : à partir de la récupération des codes et des types d'erreurs rencontrés, un développeur de macros peut traiter lui-même ses erreurs grâce à quelques instructions VBA (On error GoTo, On error Resume Next, ...) ou à l’objet Err qui contient les codes d'erreur


Hiérarchie : En VBA comme dans tous les langages objets, les objets sont inclus les uns dans les autres suivant une hiérarchie définie par le modèle objet (ici modèle EXCEL VBA)


Indentation : décalage de texte VBA (souvent par tabulation) permettant de lire et comprendre mieux l'algorithme du code utilisé. Les parties de code VBA englobantes, sont cadrées à gauche, les sous-parties à 1 taquet de tabulation plus loin, les suivantes à 2, puis à 3 ...


Instruction : une ligne de commande écrite en VBA, par exemple : ActiveSheet.Close


Instructions séquentielles : une suite de plusieurs lignes de commande écrites en VBA


Langage informatique : pour communiquer avec les ordinateurs, les programmeurs ont développé des langages de programmation semblables à la langue naturelle


Macro : ensemble de lignes de commande écrites en VBA exécutant une tâche précise et regroupées sous un nom unique


Macro complémentaire : classeur enregistré au format Macro complémentaire. Les macros qu’ils contiennent sont disponibles en permanence à condition qu’il ait été activé par la commande Outils/Macros complémentaires.


Module VBA : document textuel contenant les macros VBA


Objet : élément d’un classeur, d'un formulaire ou d’une feuille disposant de propriétés et de méthodes, par exemple : une cellule, une case à cocher, un bouton, ...


Pas à pas : méthode de débogage qui permet au développeur de suivre l'évolution de son code et de l'état EXCEL de manière détaillée instruction par instruction, le système exécute une seule instruction puis s'arrête redonnant la main au développeur


Point d'arrêt : méthode de débogage qui permet au développeur de positionner un arrêt sur une instruction (correspond à l'arrêt demandé dans un bus), le système exécute toutes les instructions jusqu'au point d'arrêt puis s'arrête redonnant la main au développeur


Procédure : synonyme en VBA de macro


Référence absolue : détermination d’une cellule de destination par son adresse tableur exacte, par exemple : G5


Référence relative : détermination d’une cellule de destination en fonction de sa position par rapport à la cellule d’origine Par exemple : deux lignes vers le haut et trois colonnes vers la droite


Routine : ensemble d’instructions regroupées dans un bloc commençant par Sub et se terminant par End Sub.


Selection : objet VBA qui représente la ou les cellules Excel sélectionnées


SQL : Sructured Query Language, langage de requêtes utilisé pour accéder de manière structurée aux bases de données


Type de variable : type de donnée accepté dans une variable, par exemple : une variable de type numérique ne peut contenir que des nombres


Variable : donnée dont le contenu peut être lu et modifié à volonté.


VBA : Abréviation de Visual Basic pour Applications, langage utilisé pour la création des macros sur les logiciels MICROSOFT


Workbooks : collection d'objets VBA qui représente les classeurs Excel


Worksheets : collection d'objets VBA qui représente les feuilles Excel (presque semblable à l’objet Sheets)


XML : eXtended Markup Language, langage d'échange de données informatisées, ce langage de balise est extensible car l'utilisateur peut créer lui-même les entités et éléments dont il a besoin


Sources[modifier | modifier le wikicode]

Les principales sources pour cette partie sont les suivantes :

  • VBA Excel 2010 (Michèle Amelot, édition ENI, 2011)
  • VBA pour Excel 2010 (Jean Paul Master, édition Micro ondes application, 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]