Littérature de jeunesse en anglais : Leslie Brooke, L'oie aux plumes d'or/Le nain des bois

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche





White open book.svg

Il était une fois un homme qui avait trois fils, le plus jeune s'appelait Simplet. On en riait, on le méprisait et on le négligeait en toute occasion.

Or il arriva un jour que l'aîné voulut aller dans la forêt pour couper du bois. Sa mère lui donna à emporter un bon gâteau et une bouteille de vin pour lui épargner la faim et la soif. Quand il arriva dans la forêt, il rencontra un petit vieillard gris qui le salua et lui demanda :

-- « Donne-moi un petit morceau du gâteau qui est dans ta besace et donne-moi une gorgée de ton vin ; j’ai si faim et si soif. »

Mais le garçon riposta avec intelligence « Si je devais te donner mon pain et mon vin, je n'en aurais plus pour moi, alors passe ton chemin ! » et il laissa le petit homme seul et s'en alla.

Mais il avait à peine commencé à abattre un arbre que sa hache glissa et lui coupa le bras et il dut rentrer chez lui pour se faire soigner. C'était l'œuvre du petit homme gris.

Puis ce fut au tour du second fils de partir en forêt et la mère lui donna comme à son aîné un bon gâteau et une bouteille de vin. Il rencontra aussi le petit vieux qui lui demanda une tranche de gâteau et une gorgée de vin. Et il lui répondit vertement :

-- « Ce que je te donnerais serait perdu pour moi, passe ton chemin ! » Il laissa le petit homme et continua sa route.

La punition ne se fit pas attendre : au deuxième coup de hache, il se blessa si fort à la jambe qu’il fallut le transporter chez lui.