Littérature de jeunesse en anglais : Helen Bannerman, L'histoire du singe taquin/Le retour de l’ours

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chapitre 6 : Le retour de l’ours
bouton image vers le chapitre précédent Les noix de coco





White open book.svg

D'ailleurs, quand le lion et la lionne jetèrent un coup d’œil, ils crurent que tout ce volume, c'était le corps de Jacquot. Ravis, ils s'exclamèrent :

– Et le voilà tout gras et tout tendre ! Nous allons le manger ce soir sans attendre M. l'Ours.

Et ils sortirent se mettre en appétit en faisant une longue promenade.

Pauvre Jacquot ! Il arrêta net de manger ses noix de coco en entendant ces paroles. Il enleva la veste et aplatit ses poils le long de ses bras avec ses petites pattes, mais il eut beau se peigner, il était toujours aussi gros. Alors il se frotta tout le corps avec des bananes pour aplatir encore plus ses poils, mais il était encore trop gros. Désespéré, il enfila à nouveau la veste bien chaude, s'allongea en pleurant de désespoir et finit par s'endormir.

Mais, au même moment, figurez-vous que l'ours vint faire un tour dans la grotte des lions pour vérifier l'état de son futur repas, car c'était un vieil ours très gourmand. En voyant le singe tout rond et tout appétissant, il ne put résister à la tentation et se mit à détruire le mur à toute vitesse pour le manger sur le champ, sans attendre le couple de lions. Mais l'agilité n'était pas son point fort, c'était un vieil ours maladroit et tout à coup…