Leçons de niveau 12

Les signaux électriques/Signaux analogiques

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Signaux analogiques
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Les signaux électriques
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Signaux binaires, signaux numériques
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Les signaux électriques : Signaux analogiques
Les signaux électriques/Signaux analogiques
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Définition[modifier | modifier le wikicode]

La courbe d'un signal analogique s(t).

Un signal est dit analogique si l’amplitude de la grandeur portant de l’information peut prendre une infinité de valeur.

Signaux analogiques périodiques[modifier | modifier le wikicode]

La courbe d'une tension périodique. La période est notée T.

Signaux qui reproduisent les mêmes grandeurs au bout d'un certain temps/cycle : période.

Grandeurs caractéristiques d'un signal analogique périodique[modifier | modifier le wikicode]

Valeur instantanée[modifier | modifier le wikicode]

C'est l’amplitude du signal à un instant t.

Valeur de crête[modifier | modifier le wikicode]

C'est la valeur maximale que peut prendre le signal, elle est notée Umax (pour une tension).

Valeur moyenne[modifier | modifier le wikicode]

C'est la moyenne algébrique de toutes les valeurs prises par le signal sur une période. Pour une signal périodique, cette valeur est construite et est notée <U> ou Umoy (pour un tension).

Il manque une image pour illustrer cette page ou section. Il manque une image pour illustrer cette page ou section.

A1 = A2. Soit Amp l'amplitude du signal, on a donc :

Pour calculer la valeur moyenne, on a pour formule

tel que la période est T.

On peut avoir aussi

Valeur efficace[modifier | modifier le wikicode]

C'est la racine carrée de la moyenne du carré de toutes les valeurs possibles prises par ce signal.

Pour efficace, cette caractéristique se retrouve sur toutes les appareils électriques.

Deux signaux analogiques particuliers[modifier | modifier le wikicode]

Signaux continus[modifier | modifier le wikicode]

Ils sont des valeurs constantes.

Signaux sinusoidaux[modifier | modifier le wikicode]

Animation d'une courbe sinusoïdale

Défini par une fonction mathématique du type :

Ces signaux sont définis mathématiquement :

ω est la pulsation électrique, en radians par seconde (rad s−1), tel que :

On prend, par exemple, le réseau de distribution de tension en France. Sachant que f = 50 Hz.

On calcule la pulsation électrique ω.

Application numérique

On calcule aussi la période T.

Application numérique