Leçons de niveau 6

Les méfaits de Polichinelle/Tout le monde à la porte

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Tout le monde à la porte
Icône de la faculté
Chapitre no 6
Leçon : Les méfaits de Polichinelle
Chap. préc. :La rumeur publique
Chap. suiv. :Projet de vengeance
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Les méfaits de Polichinelle : Tout le monde à la porte
Les méfaits de Polichinelle/Tout le monde à la porte
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.





Lire le texte[modifier | modifier le wikicode]

White open book.svg

Décidément ce n'est pas un enfant commode, le petit Polichinelle ; humilié et impatienté de se voir tout à coup regardé sous le nez comme une bête curieuse par tout ce monde-là, il a sauté sur les pincettes, et tapant de ci, tapant de là, sans même crier : « Gare ! » il a mis, sans distinction d'âge, de sexe ni même de rang, tous les visiteurs à la porte.

Mystigris avait failli mourir de peur.

Quant à Arlequin, il avait trouvé l'occasion bonne pour se séparer d'un compagnon irascible.

Pour ce qui est des canards, on voyait de reste à leur émoi qu'ils auraient préféré n'avoir jamais quitté leur mare.

Recherches[modifier | modifier le wikicode]

Question mark white icon.svg

  1. À quoi servent les pincettes dans une maison ?
  2. Chercher une expression comportant ce mot.
  3. Quel est le sens de l'adjectif pas commode dans cette scène ?
  4. Trouver un synonyme de irascible.
  5. Comment l'auteur analyse-t-il les sentiments de Pinocchio ?
  6. Donner la parole à Polichinelle furieux se débarrassant des envahisseurs à coups de pincettes.

Réponses[modifier | modifier le wikicode]