Leçons de niveau 6

Les méfaits de Polichinelle/Morale

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Morale
Icône de la faculté
Chapitre no 30
Leçon : Les méfaits de Polichinelle
Chap. préc. :Mystigris secrétaire
Chap. suiv. :Sommaire
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Les méfaits de Polichinelle : Morale
Les méfaits de Polichinelle/Morale
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.





Lire le texte[modifier | modifier le wikicode]

White open book.svg

Avec l'âge, la raison est venue tout à fait à Polichinelle. Il a abjuré toutes ses erreurs de jeunesse.

Marié et devenu père d'un nombre illimité de petits polichinelles, il les élève dans la pratique du bien.

Ses fautes sont oubliées par les autres bien plus vite que par lui-même. Le Juge de Paix, le Commissaire, le brigadier Coquelicot sont devenus ses meilleurs amis. Il a fait une jolie rente au petit père Mathurin et à la petite mère Mathurine, ses parents adoptifs.

C'est très bien de se corriger, mais mieux vaudrait, assurément, n'avoir jamais été méchant. C'est ce que répète Polichinelle lui-même, tous les jours, en trinquant avec les victimes de ses fredaines.

Recherches[modifier | modifier le wikicode]

Question mark white icon.svg

  1. Que veut dire le verbe abjurer ?
  2. Comment l'auteur explique-t-il les méfaits de son héros ?
  3. Comment le dessinateur introduit-il une nuance d'humour dans cette scène ?
  4. Comment l’auteur montre-t-il que cette métamorphose n'est pas facile pour Polichinelle ?
  5. Comment l’auteur introduit-il une nuance d'humour dans cette scène ?
  6. Polichinelle prépare une soirée-dégustation avec ses nouveaux amis dans son salon.

Réponses[modifier | modifier le wikicode]