Leçons de niveau 6

Les méfaits de Polichinelle/Le théâtre de marionnettes

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Le théâtre de marionnettes
Icône de la faculté
Chapitre no 26
Leçon : Les méfaits de Polichinelle
Chap. préc. :L'exil à Paris
Chap. suiv. :Le succès
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Les méfaits de Polichinelle : Le théâtre de marionnettes
Les méfaits de Polichinelle/Le théâtre de marionnettes
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.





Lire le texte[modifier | modifier le wikicode]

White open book.svg

Arrivé aux Champs-Élysées, il s'y lie d'amitié avec un tambour-major, et, grâce à la protection de cette notabilité, il obtient la permission d'y établir un théâtre.

Là, ses habitudes rancunières se donnent, tout d'abord, pleine carrière ; dans toutes les pièces que l'autorité lui permet de représenter, il trouve le moyen d'introduire des juges de paix, des commissaires, des chats et même des gendarmes, voués toujours aux rôles sacrifiés.

Je sais bien que les nombreux coups de bâton qui émaillent ces représentations ne tombent jamais que sur des marionnettes en bois, et que les personnages figurés ne sont jamais rossés qu'en effigie ; mais où est la morale de ces exhibitions ? J'avoue que j'ai grand-peine à la trouver tout d'abord.

Recherches[modifier | modifier le wikicode]

Question mark white icon.svg

  1. Quel est le rôle du tambour-major ?
  2. Pourquoi Polichinelle choisit-il les Champs-Élysées ?
  3. Retrouver quelques scènes où Polichinelle a déjà ridiculisé ces quatre types de personnages dans son village.
  4. Comment s'appelle l'autorité qui contrôle les représentations théâtrales pour la jeunesse ?
  5. Qu'est-ce qu'une effigie ?
  6. Polichinelle raconte le succès auprès des enfants d'une de ses représentations de Guignol à Paris.

Réponses[modifier | modifier le wikicode]