Leçons de niveau 6

Les méfaits de Polichinelle/La femme du Commissaire

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
La femme du Commissaire
Icône de la faculté
Chapitre no 21
Leçon : Les méfaits de Polichinelle
Chap. préc. :Sur les toits de la ville
Chap. suiv. :La polka
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Les méfaits de Polichinelle : La femme du Commissaire
Les méfaits de Polichinelle/La femme du Commissaire
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.





Lire le texte[modifier | modifier le wikicode]

White open book.svg

Trop malin pour s'endormir sur sa nouvelle victoire, Polichinelle a soudain piqué une tête dans le tuyau d'une cheminée qui s'offrait à sa vue.

Grâce à ses deux bosses, la descente n'a pas été trop rapide et Polichinelle se retrouve bientôt sur ses pieds dans un charmant appartement.

Dans sa joie trop expansive, il s'y livre à une danse si échevelée qu'en un clin d’œil tous les meubles sont par terre.

Ce n'est pas tout ; ayant aperçu des vêtements de femme à la dernière mode, l'idée lui vient de s'en parer.

Je vous laisse à penser la stupéfaction de la femme du Commissaire quand, rentrant chez elle à l'improviste, elle surprend le jeune drôle affublé de sa toilette des dimanches et se faisant des grâces dans son propre miroir.

Recherches[modifier | modifier le wikicode]

Question mark white icon.svg

  1. Quel serait le défaut de celui qui s'endort sur sa victoire ?
  2. Quel est le détail qui montre que l’auteur essaie d'introduire un peu de vraisemblance dans cet épisode ?
  3. Quelle était le nom de la précédente danse de Polichinelle ?
  4. Pourquoi les pantins de Guignol dansent-ils ?
  5. Que veut dire affublé ?
  6. Polichinelle exprime sa joie d'être sauvé du chat et de découvrir un appartement accueillant.

Réponses[modifier | modifier le wikicode]