Leçons de niveau 15

Langage Pascal/Variables et affectation

Une page de Wikiversité.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Variables et affectation
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Langage Pascal
Chap. préc. :Les instructions et bloc d'instructions
Chap. suiv. :Lire et écrire avec read et write
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Langage Pascal : Variables et affectation
Langage Pascal/Variables et affectation
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Variables et affectation[modifier | modifier le wikicode]

En Pascal, les variables doivent être déclaré avant le bloc d'instruction grâce au mot clé "var".

Ainsi, ce code permet de déclarer une variable nommé "x" et de type integer (entier).

var
    x : integer;

Begin
    ...
End.

Par la suite, il faut pouvoir donner une valeur à la variable. C'est possible grâce au mot clé ":=".

var
    x : integer;

Begin
    x := 5;
End.

On peut donc, par la suite, jouer avec les variables.

var
    a, b : integer;

Begin
    a := 5;
    b := a + 2;
End.

Ce code déclare deux entiers "a" et "b", affecte à "a" la valeur "5" et à "b" l'addition de la valeur de "a" avec la valeur "2".

Les différents types de variables scalaires (c'est-à-dire unidimensionnels) sont :

  • integer (entier)
  • real (reél)
  • boolean (booléen)
  • char (caractère)

Note : le Pascal ne différencie pas les majuscules et les minuscules. Ainsi integer est équivalent à Integer et à INTEGER.

Déclaration de constantes[modifier | modifier le wikicode]

On peut également utiliser des constantes, qui sont des valeurs qui restent fixes tout au long du programme et pour chaque exécution.

const
    A = 1;
    B = 2;

Le type de la constante est déterminé automatiquement par le compilateur (entier si nombre sans point, réel si nombre avec point, caractères si entre cotes).

Remarque 1 : On peut toujours utiliser un entier à la place d'un réel mais pas l'inverse.

Remarque 2 : Si on utilise un point décimal, il faut l'encadrer de chiffres (0.3 et non .3 , 10 ou 10.0 et non 10.)