Leçons de niveau 5

La petite aux grelots/Belle-Orange en famille

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Belle-Orange en famille
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : La petite aux grelots
Retour auSommaire
Chap. suiv. :L'enlèvement du père par la fée rousse
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « La petite aux grelots : Belle-Orange en famille
La petite aux grelots/Belle-Orange en famille
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.





Lire le texte[modifier | modifier le wikicode]

White open book.svg

Il était une fois un gentilhomme nommé Gentil-Aymar qui était resté veuf et faisait son bonheur d’élever une petite fille qu’il chérissait.

Cette petite fille s’appelait Belle-Orange parce qu’elle avait la beauté et la douceur de ce fruit.

Gentil-Aymar avait encore sa vieille mère, excellente femme qui l’aidait à élever Belle-Orange.

Aussi, grâce aux bons soins de son père et de sa grand-mère, Belle-Orange, qui était très gentille, grandissait-elle en attraits, en talents et en bons sentiments.

Répondre à ces dix questions[modifier | modifier le wikicode]

Question mark white icon.svg

  1. Ce conte commence comme celui de l'Oiseau Bleu : faire une comparaison et trouver les différences.
  2. Pour quelles raisons la fillette porte-t-elle le nom d'un fruit ?
  3. Donner d'autres surnoms de personnages de contes.
  4. Chercher la définition de « gentilhomme » dans le wiktionnaire, ici.
  5. Trouver d'autres noms composés de la même manière et donner leur pluriel.
  6. Citer d'autres contes où intervient une grand-mère.
  7. Est-ce que cette famille a des problèmes d’argent ?
  8. Comment s’appelle un enfant qui n'a pas de frères et sœurs ?
  9. Est-ce que l'héroïne a les défauts d'un enfant gâté ?
  10. Quel va être l'élément perturbateur qui mettra fin à cette situation idyllique ?

Réponses[modifier | modifier le wikicode]

{{solution

 | couleur = jaune
 | contenu =

Voici les réponses :

  1. Ce conte commence comme celui de « L'Oiseau Bleu » : une fillette a perdu sa mère ; elle est élevée par son père qui l'aime beaucoup. Les différences sont que son père ne s'est pas remarié et que sa grand-mère est présente.
  2. La fillette porte le nom d'une orange pour la beauté et la douceur de ce fruit. Les oranges sont mûres en hiver et elles étaient beaucoup appréciées à l'époque où ce conte a été écrit. Des orangeries ont été construites sous serre, un peu partout en France.
  3. [[vikidia:Blanche-Neige|Blanche-Neige], Le Petit Poucet, Barbe-bleue]...
  4. Un « gentilhomme » était un aristocrate. Le mot est formé comme le « gentleman » anglais.
  5. Un bonhomme, des bonshommes.
  6. Dans Le Petit Chaperon rouge.
  7. La famille est riche et vit dans un château : les illustrations nous montrent les vêtements et le cadre.
  8. Un enfant unique, un fils unique, une fille unique.
  9. L'éducation familiale développe ses attraits (ses qualités), ses talents et sa gentillesse.
  10. C'est l'arrivée d'une femme amoureuse qui va tout déclencher.

J'espère que vous avez un bon score ! }}