Leçons de niveau 0

Inuktitut/Vocabulaire/Généralités

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Généralités
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Introduction à l'inuktitut
Retour auSommaire
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Vocabulaire : Généralités
Inuktitut/Vocabulaire/Généralités
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Structure de la langue[modifier | modifier le wikicode]

L'inuktitut est une langue polysynthétique, c'est-à-dire que les mots y sont formés par juxtaposition de suffixes à partir d'un radical. Aussi, ces mots correspondent-ils parfois à des propositions du français voire à des phrases.

Exemple[modifier | modifier le wikicode]

AannialauqsimaqquunngittuqJe ne pense pas qu’il ait été malade.
  • aanniaq- — être malade (c'est le radical)
  • -lauqsima — marque un passé indéfini
  • -qquuq — je pense que, selon moi, à mon avis
  • -nngit — marque la négation, ne, ne pas
  • -tuq — 3e personne du singulier, il, elle, cela


​ La morphologie interne des mots en inuktitut remplace donc en partie la syntaxe des phrases en français.

Nous verrons que cette différence radicale dans l’expression de la pensée constitue une difficulté majeure tant en ce qui concerne la compréhension que la formulation.

Écriture[modifier | modifier le wikicode]

Stop à Iqaluit (capitale du Nunavut). Stop en inuktitut c’est nuqqarit.

L'inuktitut tel qu’il est parlé dans les dialectes de Baffin du Nord et de Baffin du Sud, s'écrit à l'aide d'un syllabaire initialement conçu pour le cri (une langue algonquienne). Toutefois, la translittération en alphabet latin est courante et ne pose pas de problèmes particuliers. Une leçon spécifique est consacrée à la maîtrise de ce système d'écriture. Cependant, afin de faciliter la lecture des leçons, celles-ci seront écrites à l'aide de l'alphabet latin, excepté, bien entendu, celle consacrée au syllabaire.

exemples d'écriture en syllabaire inuktitut puis en alphabet latin
ᐃᓄᒃᑎᑐᑦ = Inuinnaqtun = inuktitut
ᑎᑎᕋᐅᓯᖅ ᓄᑖᖅ = titirausiq nutaaq = syllabaire inuktitut
ᓄᕐᒃᑲᕆᑦ = nuqqarit = stop.

Conventions[modifier | modifier le wikicode]

Structure des leçons[modifier | modifier le wikicode]

Chaque chapitre contient :

  • une partie exposant l’objet du chapitre
  • une série d'exemples
  • un résumé du chapitre
  • un lexique reprenant les mots nouveaux
  • éventuellement des notes développant des points annexes dont la connaissance n’est pas absolument nécessaire à la poursuite du cours
  • éventuellement un exercice associé

Abréviations[modifier | modifier le wikicode]

(NB) : indique que ce qui vient d’être exposé concerne uniquement le dialecte de Baffin du Nord.
​ (SB) : indique que ce qui vient d’être exposé concerne uniquement le dialecte de Baffin du Sud.

En l'absence d'indication dialectale, on considérera que l'information concerne les deux dialectes.

(!) : indique que ce qui vient d’être exposé n’est pas valide pour l’ensemble des dialectes de l'inuktitut.

L'absence de ce signe n'implique pas le contraire mais peut simplement indiquer un manque d'information à ce sujet.

[NN] : caractérise un suffixe nominal produisant une forme nominale.
​ [NV] : caractérise un suffixe nominal produisant une forme verbale.
​ [VN] : caractérise un suffixe verbal produisant une forme nominale.
​ [VV] : caractérise un suffixe verbal produisant une forme verbale.

Terminologie[modifier | modifier le wikicode]

radical verbal : radical exprimant un procès ou un état et qui doit impérativement être suivi d'un suffixe verbal.
radical nominal : radical pouvant resté nu ou être suivi d'un suffixe nominal, correspondant à ce qu'en français nous appelons un nom.
forme verbale : mot composé d'un radical soit nominal soit verbal et dont le dernier suffixe produit un mot exprimant un procès ou un état.
forme nominale : mot composé d'un radical soit nominal soit verbal et dont le dernier suffixe produit un nom.

  • Bien noter que la différence entre nom et verbe n’est pas aussi marquée en inuktitut qu'elle ne l'est en français.
    Exemple : angunasuktuqil part à la chasse ou bien celui qui part chasser c'est-à-dire un chasseur.
  • Le pluriel des adjectifs correspondant aux noms de langues et de peuples se fera en respectant la règle de formation du pluriel du français. Ainsi on aura: les inuits, la culture inuite, les mots inuktituts en dépit du fait qu'inuit est déjà le pluriel d'inuk en inuktitut.
  • Dans certaines publications, on trouve le mot affixe à la place de suffixe. Le mode de formation des mots résultant essentiellement de la suffixation, il a été jugé préférable de garder le mot suffixe.

Résumé[modifier | modifier le wikicode]

  • Les mots inuktituts sont composés d'un radical auquel on adjoint généralement des suffixes.
  • Les dialectes de l'inuktitut étudiés dans ces leçons et parlés dans l'île de Baffin au Nunavut s'écrivent à l'aide d'un syllabaire. (!)