Introduction générale à la programmation/Présentation de la leçon

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vous voulez apprendre à programmer ? Bravo ! Il s'agit d'une activité importante sur le plan professionnel dans beaucoup de métiers d'ingénierie, mais c’est également une activité plaisante sur le plan personnel. Vous connaîtrez la grisante sensation de vous lancer des défis de programmation et la satisfaction du vainqueur lorsque vos projets fonctionneront à merveille.

Pourquoi apprendre à programmer ? Comme déjà mentionné plus haut, il s'agit d'une activité importante, pour ne pas dire incontournable, dans beaucoup de métiers d'ingénieurs et de techniciens. Plus concrètement, programmer est une activité souvent nécessaire pour les métiers de physicien et de mathématicien, et pour certains d'entre eux la programmation constitue leur activité principale ! La programmation n'est donc pas le domaine réservé des informaticiens. Ensuite, la programmation peut apporter de la satisfaction personnelle pour cette raison simple : la programmation est de la création, et elle peut être pratiquée sous la forme de défis à relever. C’est un peu comme le bricolage en somme, où l’on se demande si l’on est capable de fabriquer son propre abri de jardin, et où l’on s'empresse de présenter fièrement à sa femme le travail achevé…

Un dernier point important concernant la motivation de la programmation : tout comme les mathématiques, la programmation est formatrice pour l'esprit. Elle peut être un moyen d’apprendre la prudence, à anticiper toutes les situations possibles que l’on pourrait rencontrer, à réfléchir au préalable aux solutions et à les appliquer le moment venu. La programmation exige une rigueur de la méthode de travail et de l'esprit qui peut par la suite être mise à profit dans tous les domaines…

Ce cours est destiné aux personnes n'ayant jamais programmé. Le but ici n’est pas de vous faire apprendre un langage de programmation mais de vous donner les bases générales pour pouvoir apprendre plus rapidement et plus efficacement un langage impératif non-objet comme le C, ou un langage fonctionnel comme OCaml. Ce cours est donc une introduction générale qui prépare le terrain. La suite logique de ce cours est d'apprendre un langage simple, et peut être complété par le cours d'algorithmique du département d'informatique théorique pour approfondir les notions abordées.

Insistons sur un dernier point qui achèvera cette (très) longue introduction : l'apprentissage d’un premier langage de programmation est à l’image de l'apprentissage d'une langue parfaitement inconnue. Cela ne se fait pas du jour au lendemain, et cela requiert beaucoup de pratique, d'exercices et surtout de projets (même petits). Mais une fois un langage maîtrisé, l'apprentissage d’un autre langage du même type se fait très rapidement.