Leçons de niveau 14

Introduction générale à la programmation/Les instructions

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Les instructions
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Introduction générale à la programmation
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Variables et affectation
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Introduction générale à la programmation : Les instructions
Introduction générale à la programmation/Les instructions
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Les instructions[modifier | modifier le wikicode]

Les instructions sont les commandes permettant de définir les actions, les calculs, bref le comportement d’un programme. Les chapitres suivants vont décrire les principales instructions que l’on retrouve dans la plupart des langages impératif, à savoir :

  • la déclaration de variables,
  • l'affectation, c'est-à-dire donner une valeur ou le résultat d'une expression à une variable déclarée,
  • la conditionnelle, c'est-à-dire exécuter une suite d'instructions si une expression est vérifiée, et éventuellement une autre suite d'instructions si cette expression n’est pas vérifiée,
  • les itérations, c'est-à-dire répéter une suite d'instructions tant qu'une certaine condition n’est pas vérifiée.

Dans ce cours, nous admettrons la convention suivante : une instruction de déclaration ou d'affectation sera toujours suivie d’un point-virgule ; (dites-vous pour le retenir que le ; "valide" l'instruction. En réalité, c’est un peu plus subtil que cela). De plus, nous écrirons une instruction par ligne par souci de clarté. Je vous conseille d'ailleurs d’en faire autant lors de la rédaction de vos programmes. La plupart des langages laissent libre la présentation du code (la "mise en page" si vous voulez) au programmeur, mais il existe toutefois des langages où une telle liberté n'existe pas, comme le COBOL ou le Python par exemple.

Le séquentiel[modifier | modifier le wikicode]

À notre niveau, nous allons considérer qu'un code de programme se lit toujours de manière séquentielle, du haut vers le bas, ligne par ligne, et de gauche à droite quand plusieurs instructions sont sur la même ligne. Il s'agit tout simplement du sens de lecture d’un texte. Ceci ne sera pas toujours vrai (fonction, branchement conditionnel ou inconditionnel, boucle, return…) mais vous verrez par la suite à quoi correspond la lecture non séquentielle d’un code.

Par exemple, les lignes suivantes

x = 5;
y = 3;
x = 6;

seront exécutées dans cet ordre : tout d’abord, on donne 5 comme valeur à la variable x, puis 3 à y, et enfin 6 à x.