Leçons de niveau 14

Introduction aux bases de données avec BASE/Les requêtes

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Les requêtes
Icône de la faculté
Chapitre no 4
Leçon : Introduction aux bases de données avec BASE
Chap. préc. :Les tables
Chap. suiv. :Les formulaires
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Introduction aux bases de données avec BASE : Les requêtes
Introduction aux bases de données avec BASE/Les requêtes
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Création de requêtes en mode ébauche[modifier | modifier le wikicode]

mode ebauche

Dans la fenêtre des objets Base, sélectionner l’objet Requête puis, prendre l’option requête en mode ébauche qui vous guide dans les opérations à effectuer :

  • Sélection des tables à lire
  • Sélection et ordonnancement des champs par glisser déposer
  • Renommage des champs (alias)
  • Choix des champs de tri
  • Choix de visibilité des champs
  • Choix des fonctions à appliquer
  • Choix des conditions de recherche (restrictions)

Modifier les requêtes en mode ébauche permet :

  • De rajouter ou d’ôter des champs dans la requête
  • De déplacer des champs dans la requête
  • D’insérer des champs calculés
  • De sélectionner d'autres enregistrements

Création de requêtes en mode assistant[modifier | modifier le wikicode]

mode asst rqt

Dans la fenêtre des objets Base, sélectionner l’objet Requête puis, prendre l’option création par l’assistant qui vous guide dans les opérations à effectuer :

( c’est une méthode complexe et assez longue )

  • Choix des tables à lire
  • Sélection et ordonnancement des champs
  • Choix des champs et des ordres de tri
  • Choix des conditions de recherche (restrictions)
  • Choix des détails ou des résumés
  • Choix des champs permettant de grouper les enregistrements
  • Choix des conditions de groupement (restrictions)
  • Choix des alias

Modifier les requêtes en mode assistant permet :

  • De rajouter ou d’ôter des champs dans la requête
  • De déplacer des champs dans la requête
  • D’insérer des champs calculés
  • De sélectionner des enregistrements

Création de requêtes en mode SQL[modifier | modifier le wikicode]

Toutes les requêtes en mode graphique peuvent être traduites en langage SQL. SQL est un langage qui libère le programmeur de la spécification des chemins d’accès aux données. L’optimisation des requêtes de manipulation des données (DML) est entièrement confiée au SGBD.

Les ordres de sélection[modifier | modifier le wikicode]

  • "SELECT" permet de choisir les champs à afficher

distinct rqt

  • DISTINCT permet d’éviter les doublons

distinct rqt2

  • "UNION" permet l’union de 2 ensembles A et B est un concept qui consiste à obtenir tous les éléments qui correspondent à la fois à l’ensemble A ou à l’ensemble B. ( tout en évitant les doublons )

union rqt

union AB

  • "WHERE" permet d’éliminer des enregistrements ( on peut ajouter d’autre restriction avec "AND", "OR", "BETWEEN", "LIKE" )

where rqt

where rqt2


  • La clause ORDER BY permet de trier des enregistrements
  • La clause GROUP BY permet de grouper des enregistrements

La commande GROUP BY est utilisée en SQL pour grouper plusieurs résultats et utiliser une fonction de totaux sur un groupe de résultat. Sur une table qui contient toutes les ventes d’un magasin, il est par exemple possible de liste regrouper les ventes par clients identiques et d’obtenir le coût total des achats pour chaque client.

Les ordres de modification[modifier | modifier le wikicode]

3 possibilités : mettre à jour, insérer ou supprimer des lignes de données

  • INSERT INTO

Pour insérer des données dans une base, il y a 2 syntaxes principales :

Insérer une ligne en indiquant les informations pour chaque colonne existante (en respectant l’ordre)

insert into

Insérer une ligne en spécifiant les colonnes que vous souhaiter compléter.

insert into 2

Il est possible d’ajouter plusieurs lignes à un tableau avec une seule requête. Pour ce faire, il convient d’utiliser la syntaxe suivante :

insert into3

  • UPDATE

La commande UPDATE permet d’effectuer des modifications sur des lignes existantes Il est impérative d’utiliser "WHERE" pour spécifier sur quelles lignes doivent porter la ou les modifications. Sinon toute la table va être modifiée !

update rqt

update rqt2

  • DELETE

La commande DELETE en SQL permet de supprimer des lignes dans une table. Il est impérative d’utiliser "WHERE" pour supprimer les lignes concernées !

delete_rqt

Création de requêtes avec champ calculé[modifier | modifier le wikicode]

( Les Fonctions d’agrégation )

  • SQL SUM() :

Dans le langage SQL, la fonction d’agrégation SUM() permet de calculer la somme totale d’une colonne contenant des valeurs numériques. Cette fonction ne fonction que sur des colonnes de types numériques (INT, FLOAT …) et n’additionne pas les valeurs NULL.

sum rqt

( le prix total des lots )

sum lots

Il est possible de filtrer les enregistrements avec la commande WHERE pour ne calculer la somme que des éléments souhaités.

( le prix de la commande 5 )

sum lots where

  • SQL AVG()

La fonction d’agrégation AVG() dans le langage SQL permet de calculer une valeur moyenne sur un ensemble d’enregistrement de type numérique et non nul.

( la moyenne des lots de chaque commande )

avg lots

  • SQL COUNT()

En SQL, la fonction d’agrégation COUNT() permet de compter le nombre d’enregistrement dans une table.

( nombre de lot par commande )

count sql

Création de requêtes avec champ paramètre[modifier | modifier le wikicode]

Dans la fenêtre des objets BASE, sélectionner l’objet Requête puis, prendre l’option création en mode ébauche qui vous guide dans les opérations à effectuer :

  • Insérer un champ paramétré dans une clause ==> taux = ?
  • Construire graphiquement le reste de la requête