Leçons de niveau débutant

Introduction au catholicisme/Fêtes chrétiennes

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Fêtes chrétiennes
Icône de la faculté
Chapitre no 19
Leçon : Introduction au catholicisme
Chap. préc. :Liturgie et rites
Chap. suiv. :Composition et structure
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Introduction au catholicisme : Fêtes chrétiennes
Introduction au catholicisme/Fêtes chrétiennes
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Le calendrier des chrétiens est marqué par plusieurs fêtes d'importance variée. Les fêtes principales rappellent les événements vécus par Jésus-Christ et sont des moments pour les chrétiens de manifester leur foi en lui. Les principales fêtes chrétiennes observées et célébrées par les fidèles catholiques sont présentées dans les sections ci-dessous.

Noël[modifier | modifier le wikicode]

Une crèche de Noël utilisée comme décoration par les chrétiens pour représenter la scène de la Nativité de Jésus

Noël est sans doute la fête chrétienne la plus connue. Le mot « Noël » provient du mot latin « natalis » qui signifie « naissance » ou « nativité ». Ainsi, la fête de Noël célèbre la naissance de Jésus. Elle est également appelée « fête de la Nativité ». Bien que l'on ignore la date précise de la naissance de Jésus, celle-ci est célébrée, depuis des siècles, dans la nuit du 24 au 25 décembre.

Une couronne de l'Avent traditionnelle avec trois chandelles mauves et une rose

Précédant Noël, il y a le temps de l'Avent. Il s'agit d'une période de préparation comportant quatre dimanches avant Noël. Pour se préparer, les chrétiens méditent sur le retour du Christ durant les deux premières semaines pour, ensuite, préparer leurs cœurs à célébrer Noël durant les deux semaines qui précèdent cette fête. Par exemple, les passages de la Bible qui sont lus durant cette période est l'annonce de la naissance de Jean le Baptiste, l'annonce à la Vierge Marie et à saint Joseph ainsi que la nativité de saint Jean-Baptiste.

En effet, saint Jean-Baptiste est un personnage important du temps de l'Avent puisqu'il est celui qui appelait le peuple à se convertir pour accueillir le Messie de Dieu, c'est-à-dire Jésus. Ce dernier s'accueille seulement avec un cœur ayant le désir de se convertir à la Parole de Dieu. Une autre personne importante est la Vierge Marie, la mère de Jésus.

Épiphanie[modifier | modifier le wikicode]

L'Épiphanie est une solennité célébrant la manifestation de Jésus comme Messie. Elle commémore les trois mages devant la crèche où Jésus vient de naître. Une tradition du VIIe siècle veut que les mages mentionnés dans l'Évangile soient des rois, appelés « rois mages ». Au VIe siècle, ces trois mages ont été nommés Melchior, Gaspard et Balthazar.

L'Épiphanie a d'abord été instituée en Orient où elle se tient le 6 janvier. Au sein de l'Église latine, elle se tient plutôt le dimanche le plus proche du 6 janvier afin de permettre à un plus grand nombre de la célébrer.

Annonciation[modifier | modifier le wikicode]

L'Annonciation commémore l'annonce de l'archange Gabriel à la Vierge Marie pour lui dire qu'elle a été choisie pour être la mère de Jésus.

Pâques[modifier | modifier le wikicode]

Pâques est la fête la plus importante pour les chrétiens. Elle célèbre la résurrection de Jésus-Christ et sa victoire sur la mort qui est le fondement de la foi chrétienne. Il s'agit de la plus ancienne fête chrétienne.

Origines[modifier | modifier le wikicode]

La fête chrétienne de Pâques tire ses origines de la fête juive de la Pâque qui célèbre le passage de la mer Rouge par le peuple d'Israël lors de la libération d'Égypte. D’ailleurs, le mot « Pâques » signifie « passage ». Depuis la résurrection de Jésus-Christ, le passage auquel les chrétiens font référence est le passage de la mort à la vie.

Carême[modifier | modifier le wikicode]

La fête de Pâques est précédée par le Carême. Il s'agit d'une période de préparation de 40 jours (sans compter les dimanches) qui commémore les 40 jours que Jésus-Christ a passé au désert entre son baptême et le début de son ministère public ainsi que les 40 années où le peuple d'Israël, c'est-à-dire les Hébreux, ont marché vers la terre promise après leur sortie d'Égypte. Le Carême est d'abord et avant tout un temps de conversion sous le modèle du Christ qui a mené un combat spirituel contre la tentation de Satan durant ses 40 jours dans le désert. Ceci dit, il ne s'agit pas de faire un combat avec nos propres forces humaines, mais plutôt de laisser entrer le Christ en nous et nous laisser guider par l'Esprit-Saint. Durant le Carême, les chrétiens effectuent des actions concrètes de prière, de pénitence et d'aumône dans le but de devenir plus réceptif à la Parole de Dieu et moins influencés par les tentations du monde.

Mercredi des Cendres[modifier | modifier le wikicode]

Le Carême commence avec le Mercredi des Cendres. Lors du Mercredi des Cendres, des cendres sont imposées sur le front des chrétiens en symbole de pénitence rappelant notre condition humaine, que nous sommes pécheurs et que nous « sommes poussière et retournerons poussière ». Il s'agit d'un appel à la conversion. D'ailleurs, en imposant les cendres, le prêtre dit : « Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle » (tiré de Marc, chapitre 1, verset 15). Les cendres utilisées sont faites en brûlant les rameaux bénis au cours du Dimanche des Rameaux de l'année précédente.

Semaine sainte[modifier | modifier le wikicode]

La Semaine sainte est la semaine précédant Pâques. Elle est dédiée à la commémoration de la Passion du Christ, c'est-à-dire l'ensemble des événements qui ont précédé et accompagné sa mort sur la croix. Elle commence avec le Dimanche des Rameaux et culmine avec le Triduum pascal qui s'étend du Jeudi saint au dimanche de Pâques. Les trois jours qui forment le Triduum pascal sont le sommet de l'année liturgique des catholiques. La Semaine sainte est également appelée « Grande Semaine » en Orient.

Dimanche des Rameaux[modifier | modifier le wikicode]

L'entrée du Christ à Jérusalem par Félix Louis Leullier (vers 1800)

Le Dimanche des Rameaux est célébré lors du dernier dimanche précédant le dimanche de Pâques. Il commémore l'entrée de Jésus à Jérusalem où il fut acclamé par la foule qui forma un chemin d'honneur en tenant des rameaux. Ainsi, durant la célébration du Dimanche des Rameaux, les catholiques effectuent une procession en tenant des rameaux bénis. La tradition veut que les catholiques apportent les rameaux bénis à la maison pour orner les croix avant de les ramener pour être brûler l'année suivante pour le Mercredi des Cendres.

Jeudi saint[modifier | modifier le wikicode]

La messe vespérale, c'est-à-dire le soir, du Jeudi saint marque le commencement du Triduum pascal. Cette messe sert de commémoration de la Cène du Seigneur, c'est-à-dire le dernier repas de Jésus la veille de sa mort. De manière stricte, elle devrait être célébrée après le coucher du soleil, mais elle est plus souvent célébrée à une heure convenable le soir.

Vendredi saint[modifier | modifier le wikicode]

Procession du Vendredi saint à Ulm en en Allemagne

Lors du Vendredi saint, les fidèles catholiques célèbrent la Passion, c'est-à-dire l'ensemble des événements précédant et accompagnant la mort de Jésus, et la mort de Jésus sur la Croix. Pour les catholiques, le Vendredi saint est un jour de jeûne au cours duquel les fidèles doivent se priver de manière substantielle de nourriture selon l'âge et les forces de chacun. Cette fête est souvent observée en faisant un chemin de croix. À plusieurs endroits, des processions sont organisées.

Au sein des Églises catholiques orientales, cette fête est appelée « Grand vendredi » ou « Saint et grand vendredi ». Il s'agit d'un jour férié dans de nombreux pays.

Samedi saint[modifier | modifier le wikicode]

Lors du samedi saint, les fidèles catholiques observant une vigile pascale qui se tient entièrement de nuit en commençant lors du coucher du soleil et en se terminant avec l'aube du dimanche. Puisque, de manière liturgique, cette célébration appartient au dimanche de Pâques, elle marque le début du Temps pascal, c'est-à-dire la période de cinquante jours s'étirant du dimanche de Pâques jusqu'au dimanche de la Pentecôte.

Dimanche de Pâques[modifier | modifier le wikicode]

Le dimanche de Pâques est la célébration de Pâques en tant que telle. Au cours de cette célébration, les chrétiens renouvellent leur profession de foi baptismale.

Ascension[modifier | modifier le wikicode]

L'Ascension célèbre l'élévation de Jésus-Christ au Ciel.

Pentecôte[modifier | modifier le wikicode]

La Pentecôte célèbre la venue de l'Esprit-Saint sur Marie et sur les apôtres au Cénacle, 50 jours après Pâques. Elle marque la fin du Temps pascal.

Assomption[modifier | modifier le wikicode]

L'Assomption célèbre la mort, la résurrection, l'entrée au Ciel et le couronnement de la bienheureuse Vierge Marie en tant que reine du ciel et de la terre.

Toussaint[modifier | modifier le wikicode]

La Toussaint est la fête de tous les saints. Elle est célébrée le 1er novembre en la mémoire de tous ceux et celles qui ont été des témoins du Christ sur terre.

Exercices[modifier | modifier le wikicode]

  1. Quelle est la fête la plus importante pour les chrétiens ?
  2. Quelle fête célèbre la naissance de Jésus ?
  3. À quelle date se tient la fête célébrant la naissance de Jésus ?
  4. Comment se nomme la période précédant la fête célébrant la naissance de Jésus ?
  5. Quelle fête célèbre la résurrection de Jésus ?
  6. Comment se nomme la période précédant la fête célébrant la résurrection de Jésus ?
  7. Comment se nomme le jour qui commence cette période ?
  8. Comment se nomme le jour qui commence la Semaine sainte ?
  9. Comment se nomment les trois jours qui terminent la Semaine sainte ?
  10. Comment se nomme la fête qui célèbre la descente de l'Esprit-Saint au Cénacle ?
  11. Comment se nomme la fête qui célèbre le couronnement de Marie en tant que reine du ciel et de la terre ?
  12. Comment se nomme la fête qui célèbre tous les saints ?