Leçons de niveau 18

Introduction à la méthode DMS/Introduction

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Introduction
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Introduction à la méthode DMS
Retour auSommaire
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Introduction à la méthode DMS : Introduction
Introduction à la méthode DMS/Introduction
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Une méthode mentaliste[modifier | modifier le wikicode]

Ce qui caractérise la méthode de Développement Mental Sémantique DMS c’est d’être une méthode mentaliste. Elle n’enseigne donc pas des techniques de résolution conceptuelle de problèmes comme les mathématiques, la logique ou la philosophie, mais des techniques mentalistes éprouvées, opérant à partir de ressentis mentaux, en introspection, en méditation, voire en auto hypnose légère, ou en rêve lucide.

Les 5 étapes de la méthode DMS[modifier | modifier le wikicode]

Carte heuristique

La méthode de Développement Mental Sémantique DMS est fondée sur la base théorique d'un cadre conceptuel et d'un modèle de l'esprit humain précis, validé par l'expérimentation. Et non sur de vagues présupposés dont on nie ensuite se servir, sur des représentations lacunaires douteuses non avérées, comme conscient/inconscient, moi/surmoi/ça, parent-enfant-adulte, une typologie de personnalités, etc., dont se servent la psychanalyse, la PNL, l'hypnose Erickson, l'analyse transactionnelle, l'ennéagramme et leur dérivés. Elle n'utilise le langage que pour décrire et suggérer ses techniques et des gestes mentaux. Elle n'associe pas d'images émotionnelles aliénantes à ses techniques qui ne sont pas des techniques de manipulation dans le cadre d'une pensée magique ou pseudo-scientifique. Elle travaille uniquement au sein de la réalité mentale de nos qualia et vise à la transformation de l'homme conceptuel en un homme perceptuel mental, exploitant les structures mentales de son être. Son application comprend 5 étapes :

  1. L'intégration d'un cadre conceptuel mental non physique, et donc l'abandon des identifications à son corps, son cerveau, et des modèles comportementalistes unipolaires égotiques.
  2. La réalisation d'ancrages opératifs de nos neuf fonctions mentales au sein de notre mémoire sémantique.
  3. l'apprentissage de la pensée infralingue ou sublinguistique hors de la pensée verbale, fondée sur des percepts mentaux et non des idées imaginaires illusoires, ce qui suppose une conscience sémantique.
  4. L'acquisition de la pensée holistique globale non linéaire se nourrissant de la multitude des interactions conscientes de nos fonctions mentales.
  5. L'ataraxie structurelle vraie dont l'absence de trouble, d'émotion et de stress psychosomatique, n'est que la partie la plus visible dune cohérence harmonique de tous nos états et synergies mentales.

Ces étapes et les résultats des diverses techniques proposées par la méthode DMS peuvent être validés scientifiquement par des tests, des questionnaires et l'imagerie médicale IRMf. Je cherche donc des laboratoires du CNRS et des équipes de chercheurs sérieuses, donc non scientistes monistes, pour ce faire, et sortir ainsi cette méthode unique au monde de sa phase expérimentale.

Ce qui est nouveau, c’est d’avoir trouvé une technique de transmission efficace au-delà d’un verbiage qui essaie de faire comprendre mais qui ne peut pas transmettre cet état. Des cercles d’apprentissage de cette méthode sont en cours de développement au Bénin comprenant 18 élèves professeurs de l'ENS de Porto-Novo, des programmes de formation dès le primaire des enfants des écoles, naturellement plus réceptifs que les adultes, seront élaborés dans le cadre de l’éducation nationale de ce pays, des applications en psychothérapie sont à l’étude. Tout cela prend beaucoup de temps et ne pourra s’imposer que lentement et progressivement.

Dès à présent, un cours annuel par correspondance a été créé pour diffuser la méthode DMS par internet. Bien qu’accessible à tous, ce cours est principalement destiné à des cercles limités à six étudiants, afin de constituer de petits groupes d’étude efficaces progressant ensemble, et ne pas laisser l’étudiant seul face au cours mais lui permettre d’en discuter et d’interagir avec d’autres dans la vie réelle. Plusieurs de ces cercles ont été créés en 2018, les premiers certificats de formation et les premiers diplômes de formateurs après examen seront délivrés en 2019.

Dans une seconde étape, qui vient seulement de commencer, ces formateurs agréés, habilités à enseigner ce cours, constitueront et dirigeront d’une façon plus étroite ces cercles d’étudiants, en apportant leurs conseils, permettant ainsi, dans une relation directe avec les participants, comme dans n’importe quelle classe, un meilleur et plus facile apprentissage de la méthode DMS.

Le cycle annuel de cours[modifier | modifier le wikicode]

Le cycle annuel de cours d'enseignement de la méthode de Développement Mental Sémantique comprend 52 monographies. Ce cycle est conçu comme un enseignement écrit par correspondance, mais il peut faire l’objet d'un enseignement oral. Chaque monographie correspond à une semaine d'étude, car il ne s'agit pas simplement de les lire rapidement, mais de prendre le temps d' intégrer des apprentissages en soi. Il pourra aussi devenir par la suite un ensemble thématique de base pour des stages et des séminaires de formation à la méthode DMS.

Ce cours comprend deux parties, la première (12 monographies) concerne la construction du cadre conceptuel nécessaire à la découverte de nos fonctions mentales, la seconde (40 monographies) à leur maîtrise.

Avertissement[modifier | modifier le wikicode]

Il est possible de lire ces monographies, comme un essai ou un traité de philosophie. Ce serait alors un exercice purement conceptuel de votre pensée spéculative en mode imaginaire plus ou moins critique, qui ne vous rapporterait rien. Pour en tirer un bénéfice et non pas comprendre, il faut faire les exercices qu’elles suggèrent afin d’exercer les pouvoirs opératifs de votre être dans des zones plus profondes de votre réalité mentale. C'est la raison pour laquelle il est prévu de constituer des groupes d'étude, conseillé de n'aborder qu'une monographie par semaine et d'y consacrer quatre heures de méditation.