Leçons de niveau 12

Interactions fondamentales/Cohésion de la matière

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Cohésion de la matière
Icône de la faculté
Chapitre no 4
Leçon : Interactions fondamentales
Chap. préc. :Interaction électrique
Chap. suiv. :Sommaire
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Interactions fondamentales : Cohésion de la matière
Interactions fondamentales/Cohésion de la matière
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

L'interaction forte[modifier | modifier le wikicode]

L'interaction forte est attractive, très intense et de portée limitée (10−15 m). Elle assure la cohésion du noyau (gardant ainsi à proximité les nucléons) en compensant la répulsion électrique entre protons. Avec l'augmentation du nombre de protons, la répulsion électrique devient si importante qu'elle ne peut plus être compensée par l’interaction forte. Ces noyaux sont instables et se désintègrent : c'est la radioactivité.

L'interaction faible[modifier | modifier le wikicode]

Elle a une valeur très faible (un million de fois plus faible que celle de l'interaction forte entre deux nucléons) et une portée très faible (10−18 m). Une des manifestations les plus courantes de l'interaction faible est la radioactivité.