Initier une demarche d accessibilite numerique-notions de base

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mise en œuvre de l’accessibilité numérique[modifier | modifier le wikicode]

Menu [modifier | modifier le wikicode]

Durée de la vidéo : 10 minutes 56 secondes[modifier | modifier le wikicode]

Transcription textuelle de la vidéo[modifier | modifier le wikicode]

Vous êtes en charge d’un projet de site web accessible ou vous intervenez au sein de celui-ci. Dans quel cadre s’inscrit un tel projet ? Comment s’organise-t-il ?

L'accessibilité est une démarche transverse[modifier | modifier le wikicode]

L'accessibilité numérique est une discipline transverse, qui implique différents secteurs d’activité́ et, dans l’informatique, différents métiers, pas seulement ceux dédiés à l’écriture du code. En effet, ce n’est pas une « surcouche » technique additionnelle, mais une démarche. Celle-ci doit être intégrée tout au long du cycle de vie d’un site web.

Quelle que soit la façon dont est organisée votre chaîne de production web, on distingue trois grandes étapes : conception, production et exploitation.

L'accessibilité web impacte toutes les phases de la vie d’un site, depuis la conception, en passant évidemment par la production, jusqu’à l’exploitation, y compris la publication de contenu.

Il vous faudra des intervenants (internes ou prestataires externes) compétents, c’est-à-dire formés à l’accessibilité web, à chacune de ces étapes.

En fabrication[modifier | modifier le wikicode]

La qualité des développements est primordiale, notamment au niveau du frontal et de l’intégration, dans la mesure où plus de 50 % de l’accessibilité d’un site repose sur ces développements. De plus, compte tenu de la technicité impliquée à cette étape, la mauvaise accessibilité de ces développements sera particulièrement lourde et coûteuse à rectifier.

L'intégrateur HTML/CSS, en particulier, devra produire un code valide, rigoureux et sémantiquement cohérent, tandis que le développeur JavaScript devra fournir un code non obstructif.

Le choix des outils, notamment du SGC ou cadre applicatif, est également important : le code généré par ceux-ci doit être accessible ou facilement surchargeable.

En exploitation[modifier | modifier le wikicode]

Il ne faut pas négliger le rôle joué ensuite, dans la phase d’exploitation du site, par les contributeurs, rédacteurs, traducteurs et, plus généralement, tous les producteurs de contenu : c’est à eux, par exemple, de fournir les alternatives textuelles à chaque média (audio, visuel ou vidéo), sous forme de transcription, de sous-titres, de description détaillée, etc.

Le choix des outils, notamment de l’outil de rédaction, est là aussi important (SGC, visiotéléogrammie aussi nommé WYSIWYG, texte enrichi, Wiki… L’outil de rédaction doit permettre aux rédacteurs de bien structurer leurs textes, lors de leur saisie.

En conception[modifier | modifier le wikicode]

L’accessibilité doit être incluse en amont, dès l’étape de conception, dans ses aspects fonctionnel, ergonomique et graphique.

Elle devra être intégrée dès la rédaction du cahier des charges et des spécifications fonctionnelles, ainsi que dans les choix techniques et logiciels.

La conception graphique s’attachera à limiter les difficultés de lisibilité, de manque de contraste, etc. La « conception pour tous » implique la prise en compte, très en amont, des retours d’usage, y compris des spécificités du handicap.

Les services marketing et le référencement sont également concernés, dans la mesure où l'accessibilité peut contribuer à améliorer un taux de conversion.

Prérequis à l’accessibilité[modifier | modifier le wikicode]

De nombreux problèmes d’accessibilité sont causés par une mauvaise connaissance du Web et en particulier par une mauvaise fabrication et pourraient être facilement évités par le simple respect des standards W3C.

Avant d’ambitionner de produire un site web accessible, vous devez connaître le matériau, ici le Web, dans ses différents aspects :

  • dans l’organisation de la chaîne de production web : différente des [w:Chaîne graphique|chaînes de production graphiques] ou informatiques, celle du web se distingue par le rôle pivot du développement de la composante frontale et l’intégration logicielle, qui constitue une étape, déterminante, bien que souvent négligée voire oubliée ;
  • dans sa nature évolutive : une publication web n’est pas figée et évolue dans le temps en fonction des mises à jours éditoriales et techniques. Il en résulte que l’accessibilité d’une publication web n’est pas un état définitif et n’est jamais acquise.
  • dans sa technicité : de nombreux problèmes d’accessibilité sont causés par une mauvaise facture du code, elle-même causée par une méconnaissance des langages basiques du web (HTML/CSS) et de l’importance du développement front. La connaissance et le respect des standards W3C, à la base de tout projet web, sont incontournables pour l’accessibilité.

Démarche de mise en accessibilité[modifier | modifier le wikicode]

Une résistance à l'accessibilité dans un contexte professionnel est plutôt rare. Le plus souvent, l'accessibilité est perçue, au sein de la société́, comme une cause juste.

Néanmoins, l’investissement peut être difficile et certains problèmes, s’ils apparaissent en cours de projet, peuvent se révéler coûteux.

Prise en compte en amont[modifier | modifier le wikicode]

La prise en compte de l'accessibilité ne peut se résumer à un audit en fin de projet. Celui-ci n’apporte souvent qu’une liste, plus ou moins longue, de correctifs à faire, donc après-coup, en surcoût. Pour éviter cela et pour la rendre tout simplement efficace, la démarche accessible doit être intégrée dès en amont, dès les étapes de conception et spécification.

Se fixer des objectifs réalistes et atteignables[modifier | modifier le wikicode]

Lorsqu’on débute en accessibilité, le risque est de vouloir trop bien faire : viser le meilleur niveau du référentiel, valider tous les critères, confectionner avec exigence, trop détailler les alternatives, etc.

Pour ne pas s’exposer à une charge trop lourde, qui conduirait à l’échec, mieux vaut se donner des objectifs moindres, mais réalistes et atteignables. Mieux vaut faire simple et efficace que de chercher à faire mieux, pour un résultat pas toujours meilleur.

Concentrez-vous d’abord sur les points dont les exigences sont les plus fortes, comme ceux bloquant l’accès à l’information, mais aussi sur ceux demandant peu d’effort, comme la présence obligatoire de l’attribut « alt » sur les images. Commencer par les points les plus simples est gratifiant et alimente l’envie de poursuivre. Cela constitue les premières petites victoires d’une démarche d’accessibilité où l’on progresse pas à pas.

Il n’y a pas à tordre vos habitudes de travail, votre chaîne de production, pour la conformer à la meilleure façon de produire accessible. Dans un premier temps, il s’agira de prendre dans l’accessibilité ce qui peut être incorporé tel quel dans vos process actuels.

Faire de l'accessibilité une tâche partagée[modifier | modifier le wikicode]

La responsabilité de l’accessibilité ne peut être portée par une seule personne. L’intervention d’un expert ne suffira pas à garantir l’accessibilité de votre site.

Comme vu précédemment, la démarche accessible est transverse et pluridisciplinaire. Celle-ci doit donc s’intégrer tout au long du projet, et avec tous les intervenants, commanditaires comme prestataires. Chaque intervenant doit être sensibilisé et responsabilisé ne serait-ce que pour ne pas dégrader, par ignorance, le niveau d’accessibilité́ atteint avant son intervention.

Former les équipes[modifier | modifier le wikicode]

L'accessibilité numérique est un domaine technique qui nécessite une formation.

Faire intervenir un expert certifié ne suffit pas à garantir l'accessibilité d’un projet web. Il faut aussi former les équipes, c’est-à-dire compléter la sensibilisation globale de l’ensemble des intervenants par des formations spécifiques, selon les profils, par exemple à la conduite de projet web accessible ou à la contribution de contenus accessibles.

Il existe aussi des ressources en ligne qui, sous la forme de notices méthodologiques et de tutoriels, permettent de commencer à produire accessible sans attendre une formation, en progressant de façon autonome.

Planifier l’amélioration progressive[modifier | modifier le wikicode]

Chaque réunion de lancement d’un nouveau projet devrait intégrer un expert, ou du moins une personne formée et rompue à l'accessibilité. Cela doit être une priorité́ dans le planning des réunions de conception.

Organisez la fabrication en itérations courtes : la répétition de cycles permet de corriger le tir sans laisser s’installer un décalage trop grand entre ce qui est fait et ce qui est attendu. Tout oubli fonctionnel ou problème technique sera signalé et résolu sur-le-champ. Il en va de la santé du projet dans sa globalité.

Prévoyez des vérifications régulières de l’accessibilité, en cours de fabrication, sous la forme d’audits réguliers, rapides, et automatisez les tests. Cela permet de corriger les erreurs pendant qu’il en est encore temps. En effet, il est beaucoup plus facile de fabriquer accessible que de rendre accessible ce qui ne l’était pas.

Pour cela, l’idéal est de s’appuyer sur une méthode de développement agile.

Préconisations du RGAA[modifier | modifier le wikicode]

L’appropriation du RGAA ne peut se concrétiser que par une démarche volontariste d’évolution de l’accessibilité de chaque service de communication publique en ligne.

Le guide d’accompagnement du RGAA liste les éléments à mettre en œuvre sans lesquels une démarche accessibilité ne peut réussir sur la durée, dans un objectif de conformité au niveau légal :

  • engagement de la direction : la direction de l’entité publique doit notamment communiquer au sein de l’organisme l’importance à prendre en compte les règles d'accessibilité pour remplir sa mission de service public ;
  • obligation de formation : l’accessibilité doit être incluse dans la formation continue des personnels (article 6 du décret du 14 mai 2009) ;
  • désignation d'un référent accessibilité : la direction doit nommer un membre de l’encadrement en tant que « référent accessibilité ». Celui-ci doit notamment assurer que les processus nécessaires à la prise en compte de l'accessibilité sont établis, mis en œuvre et entretenus.
  • audits d'accessibilité réguliers : seule une procédure d’auto-évaluation par des audits réguliers permettra de connaître le niveau de conformité du site au RGAA.

En route ![modifier | modifier le wikicode]

L’accessibilité est une démarche, et non un état de fait, un objectif à atteindre. C’est un processus où l'amélioration est progressive et continue, où l’on apprend en même temps que l’on fait.

Cette démarche doit être adaptée à votre situation. Il s’agit moins de transformer vos habitudes de travail que d’identifier les premières actions à mener et les pratiques à adopter, qui constitueront les premiers pas, pour vous mettre en route.

< Précédent | Suivant >