Leçons de niveau 17

Hypercubes/Tableaux Croisés Dynamiques

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Tableaux Croisés Dynamiques
Icône de la faculté
Chapitre no 9
Leçon : Hypercubes
Chap. préc. :Logiciels de cubes
Chap. suiv. :Exemple 1
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Hypercubes : Tableaux Croisés Dynamiques
Hypercubes/Tableaux Croisés Dynamiques
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Tableaux Croisés Dynamiques[modifier | modifier le wikicode]

L’un des outils les plus utilisé dans le domaine de la gestion est le tableur Excel et notamment grâce à la possibilité d’effectuer des tableaux croisés dynamiques. Un tableau croisé dynamique ou pivot table en anglais est la présentation d’une source sous forme de tableau affichant les informations (champs) en ordonnées ou en abscisses. Ce tableau est dit « dynamique » car toutes modifications effectuées sur la base de données sources entrainent la mise à jour du tableau. Cette mise à jour se fait en cliquant sur « Actualiser ». Il n’est donc pas possible d’apporter des changements de valeur directement sur le TCD.


Ce type de tableau permet de mettre en visibilité des données sous différentes formes (temporelles, géographiques…) et offre ainsi la possibilité de faire des analyses plus ou moins précises. Il permet d’effectuer des opérations de calcul (moyennes, sommes,…) tout en procédant préalablement au regroupement des données selon une ou plusieurs de ses catégories (colonnes ou champs). Le TCD regroupe un semble de données pour faire une présentation simple, Il est donc possible de ressortir toutes les informations contenues dans une cellule quelconque en effectuant un simple double-clic.

Les similitudes Tableaux Croisés Dynamiques / Cubes[modifier | modifier le wikicode]

Un cube se positionne entre l’entrepôt des données et Excel. Il peut donc être considéré comme une sorte de TCD. En effet nous retrouvons le même principe puisque l’utilisateur est amené à définir des dimensions, des objets, etc, lui permettant de disposer de plusieurs visions présentées sous différents angles. Les données du tableau s’actualisent dès lors que la source s’en trouve modifiée, le tableau est modulable à l’infini.

Tout comme un TCD permet de faire des calculs grâce aux champs calculés, un cube peut automatiquement effectuer le calcul d’indicateur, de taux ce qui facilite grandement la réalisation de reporting, mais il est aussi source de gain de temps et pertinence compte tenu de la retranscription multidimensionnelle des informations.

Agrémenter d’un graphique dynamique (graphique pointant sur un TCD et se mettant à jours dès que ce dernier est actualisé) le TCD est l’un des éléments incontournables pour piloter les performances d’une entreprise. Encore une fois, tout comme le TCD, un cube offre la possibilité de rendre des graphiques dynamiques.

De ce fait la manière la plus simple d’aborder l’utilisation d’un cube est de l’appréhender comme un TCD. Toutes les personnes familiarisées avec les TCD n’auront aucune difficulté à se familiariser avec un cube.

La différence Tableaux Croisés Dynamiques / Cubes[modifier | modifier le wikicode]

L’utilisation d’un cube permet de parcourir des bases de données beaucoup plus volumineuses qu’un TCD.

L’accroissement considérable du volume des données circulant au sein de l’entreprise, est l'un des facteurs qui a poussé Excel à se remettre à niveau en augmentant sa capacité de traitement. C’est pour cela que le nouveau tableur de 2013 intègre désormais en standard deux produits :Power Pivot et Power view.

Power pivot : c’est un espace de travail permettant de traiter de grandes quantités de données dans la limite 2 Go après compression. Il peut être utilisé pour traiter des données provenant de différentes sources (cube OLAP, base de données,…). Pour établir le plus simplement possible des relations, des agrégats et des calculs, un langage spécifique dénommé DAX (Data Analysis Expressions) a été intégré.

Power view : c’est un outil de visualisation et de présentation des données. Il peut donc lire différentes sources de données pourvu que l’application « Silverlight » soit préalablement installée