Leçons de niveau 12

Guerres au XXe siècle/Exercices/Sujet sur la guerre d'extermination

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sujet de composition
Image logo représentative de la faculté
Exercices no5
Leçon : Guerres au XXe siècle
Chapitre du cours : Seconde Guerre mondiale

Exercices de niveau 12.

Exo préc. :Sujets de compositions
Exo suiv. :Sommaire
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Exercice : Sujet de composition
Guerres au XXe siècle/Exercices/Sujet sur la guerre d'extermination
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.



La composition est, avec l'analyse de document(s) et la réalisation d'un croquis ou d'un schéma, un des exercices prévus lors de l'épreuve écrite d'histoire et de géographie du bac à partir de la session 2012 (l'épreuve anticipée en première S) et de la session 2013 (en terminale ES et L).

Après l'apprentissage et surtout la compréhension du cours, le meilleur moyen pour réussir l'épreuve de la composition est de s'entrainer régulièrement. Voici ci-dessous un rappel de la méthode d'argumentation, avec l'exemple du sujet « la dernière guerre, une guerre d'extermination ».

Paul Louis Martin des Amoignes, Dans la salle de classe, 1886.

Article détaillé : Rappel de la méthode de composition.

Définition de l'épreuve[modifier | modifier le wikicode]

La composition n’est pas un exercice de récitation : prouvez que vous savez organiser vos connaissances en une réponse structurée et logique.
Article connexe : w:Composition (argumentation)

Le candidat traite un sujet parmi deux qui sont proposés à son choix dans la même discipline. En histoire comme en géographie, il doit montrer qu’il maîtrise les connaissances du programme. Pour traiter le sujet choisi, il produit une réponse organisée et pertinente, comportant une introduction, plusieurs paragraphes et une conclusion. La formulation du sujet peut prendre des formes diverses : reprise (partielle ou totale) d'un intitulé du programme, question ou affirmation, problématique explicite ou non ; elle peut être brève ou plus détaillée[1].

Préparation au brouillon[modifier | modifier le wikicode]

Le principal danger est le hors-sujet, il ne faut donc pas rédiger de suite, mais analyser le sujet. Quels sont les mots les plus importants (notions, mots de liaison) ? Définissez ces notions. Quelles sont les limites chronologiques (quand) et spatiales (où) ? Parfois il faut justifier ce choix. Quelle est la problématique (question(-s) du sujet)[2] ?

Premières étapes[modifier | modifier le wikicode]

Définitions :

  • la « Dernière Guerre », sous-entendu la dernière guerre mondiale, désigne la Seconde Guerre mondiale ;
  • une « guerre d'extermination » désigne la forme extrême d'une guerre totale, dans laquelle les belligérants cherchent non seulement à battre militairement l'adversaire, mais en plus à le détruire, l'anéantir, voir l'exterminer.

Limites chronologiques : aux yeux des Français, le conflit va du 3 septembre 1939 (déclaration de guerre de la France à l'Allemagne) jusqu'au 8 août 1945, alors que pour les Chinois et Japonais elle commence dès 1937 et que les combats contre les Japonais durent jusqu'au 15 août 1945 (avec reddition japonaise le 1er septembre).

Limites spatiales : théoriquement cette guerre concerne toute la surface de la planète, mais elle concerne surtous les deux principaux théâtres d'opérations qu'ont été l'Europe et l'Asie-Pacifique.

Problématiques et plans[modifier | modifier le wikicode]

Pour un sujet, il y a souvent plusieurs problématiques et plans possibles, avec deux ou trois parties équilibrées. Chaque partie correspond à une grande idée, divisée en deux ou trois sous-parties qui correspondent chacune à des couples argument + exemple(s). En histoire, les plans sont souvent soit chronologiques (dans lequel les sous-parties peuvent être thématiques), soit thématiques (dans lequel les sous-parties peuvent être chronologiques).

La Seconde Guerre mondiale a-t-elle été une guerre d'extermination ?

  1. Affirmatif, 60 millions de morts, surtout des civils ;
  2. négatif, l'extermination ne concerne pas tous les théâtres d'opération.

ou :
en quoi la Seconde Guerre mondiale a-t-elle été une guerre d'extermination ?

  1. Extermination sur le front de l'Est ;
  2. extermination en Asie et dans le Pacifique ;
  3. avec plusieurs génocides.

Rédaction au brouillon[modifier | modifier le wikicode]

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

L'introduction doit compter trois éléments obligatoires :

  • une entrée en matière présentant le sujet, le situant spatialement et chronologiquement, donnant le contexte, parfois une citation peut être pertinente ;
  • l'énoncé de la problématique ;
  • l'annonce du plan.

Soignez votre introduction, c’est la première chose que lit le correcteur et il s'agit de l'impressionner favorablement. Vous avez donc intérêt à rédiger entièrement votre premier jet au brouillon. Vous devez fournir une introduction substantielle (plus d'une demi-page). Elle doit en premier lieu définir le sujet posé, mettre en valeur les notions essentielles et évaluer les rapports entre elles.

Vous devez montrer la pertinence du sujet en fonction du contexte historique général, en fonction de l’intérêt, voire des débats qu’il suscite, en fonction des sources à mettre en œuvre pour l'aborder. Cette approche doit vous conduire à annoncer votre démarche intellectuelle dans un plan articulé. Même quand le plan thématique s'impose, essayez toujours d'insuffler une approche chronologique ou spatiale des termes car cela correspond à la démarche de l'historien et du géographe qui réfléchit sur les époques et les espaces[3].

Plan détaillé[modifier | modifier le wikicode]

  • Extermination sur le front de l'Est :
    • Crimes de guerre allemands ;
    • Crimes de guerre soviétiques.
  • Extermination en Asie et dans le Pacifique :
    • Crimes de guerre japonais en Chine ;
    • extermination des garnisons japonaises du Pacifique ;
    • bombardements sur le Japon.
  • Avec plusieurs génocides :
    • déportation et concentration ;
    • les camps d'extermination.

Conclusion[modifier | modifier le wikicode]

La conclusion doit être le bouquet final du feu d'artifice, à faire aussi au brouillon, avec deux éléments :

  • un bilan-synthèse de l'argumentation, donnant une réponse à la problématique ;
  • une ouverture, mettant en perspective le sujet.

Une solide conclusion doit rassembler les idées fortes de votre réflexion et inviter à prolonger le débat d'un point de vue historique ou géographique en considérant l'évolution ultérieure du thème traité.

Rédaction sur la copie[modifier | modifier le wikicode]

Pour les développements, ne perdez pas de temps à tout rédiger au brouillon pour recopier ensuite l'intégralité sur votre copie, car les heures qui vous sont données aux épreuves passent en fait très vite et vos brouillons ne seront pas communiqués au correcteur. Pour vos parties, contentez-vous au brouillon d'un plan très détaillé, rédigez au propre progressivement et ménagez-vous du temps à la fin de l'épreuve pour vous relire : fautes d'orthographe et charabia indisposent toujours très défavorablement le correcteur.

Suivez votre plan détaillé :

  • la structure doit être visible, sautez des lignes entre les parties, sautez une ligne pour chaque sous-partie, allez à la ligne (avec un retrait) pour chaque argument ;
  • introduisez chaque partie et chaque sous-partie par la présentation du thème (pas de titre), terminez chacun par une phrase de transition annonçant la suivante ;
  • soyez précis, chaque argument doit être accompagné par son exemple (fait, date, nom, localisation...) ;
  • l'histoire s'écrit au présent ou parfois au passé, jamais au futur ;
  • évitez de donner votre point de vue (première personne du singulier à proscrire : de la modestie !), soyez le plus objectif possible, relativisez, soyez critique.

Les développements doivent suivre le plan annoncé, sans se répéter mais avec l'aménagement de transitions dynamiques pour passer d'une partie à l'autre. Il s'agit de rassembler vos connaissances autour d'idées fortes qui structureront chaque paragraphe : une idée par paragraphe et un paragraphe par idée (mais attention, n'allez pas à la ligne à chaque phrase et délimitez bien matériellement chaque partie).

Chaque idée générale doit concrètement être ancrée dans la réalité par un ou plusieurs exemples judicieusement choisis pour leur caractère représentatif ou au contraire exceptionnel. La citation de sources précises est particulièrement bienvenue.

Notation[modifier | modifier le wikicode]

Article détaillé : Notation d'une composition.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Note de service no 2010-267 du 23 décembre 2010 définissant l'épreuve obligatoire d'histoire-géographie applicable à compter de la session 2012 des épreuves anticipées de l'examen en série S, publiée au BO no 5 du 3 février 2011.
  2. « La composition, alias dissertation, argumentation, art de convaincre (niveau exigible en seconde) » Document au format Portable Document Format (PDF) d'Adobe[pdf]le document est sous une licence Créative Commons attribution et partage dans les mêmes monditions[licence CC-by-sa] • français • lien vers le document • sur http://falba.fr/
  3. « La composition (niveau exigible en première) » Document au format Portable Document Format (PDF) d'Adobe[pdf]le document est sous une licence Créative Commons attribution et partage dans les mêmes monditions[licence CC-by-sa] • français • lien vers le document • sur http://falba.fr/