Grandes puissances et conflits/Fiche/Plan et notions-clés

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fiche mémoire sur les grandes puissances et conflits
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Fiche : Plan et notions-clés
Grandes puissances et conflits/Fiche/Plan et notions-clés
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.



Image logo représentatif de la faculté

Grandes puissances et conflits/Fiche/Plan et notions-clés est une ébauche concernant l’histoire. Vous pouvez aider le projet Wikiversité en l'améliorant.

Il s'agit d'une fiche de révision du chapitre : elle doit fournir le plan du cours, ainsi que les principales notions-clés.

Les États-Unis et le monde[modifier | modifier le wikicode]

Les États-Unis et le monde depuis 1945

Gérer l’après-guerre (1945-1947)
La puissance militaire


Réorganiser le monde


Mener la guerre froide (1947-1990)
Contenir le communisme


Faire monter les enchères


Maintenir son influence


Dominer l’après guerre froide (1990-2014)
Être le gendarme du monde


S’adapter aux changements


La Chine et le monde[modifier | modifier le wikicode]

Sujet : « la Chine et le monde depuis 1949 » ou « l'émergence de la puissance chinoise depuis 1949 ».

La quête de la voie chinoise (1949-1976)
L'alliance soviétique

1949 fondation de la République populaire de Chine par Mao.
1950, traité sino-soviétique d'amitié, d'alliance et d'assistance mutuelle.
Engagement dans la guerre de Corée (1950-1953, 1,7 million d'hommes).
1953, mort de Staline, Mao se considère comme le chef légitime du communisme.
1958, Mao abandonne le modèle soviétique et lance le Grand bond en avant (1958-1960).
1963, rupture sino-soviétique

Rompre l'isolement

Un seul pays maoïste en-dehors de la Chine : l'Albanie ;
mouvements maoïstes dans de nombreux pays (Sentier lumineux Pérou).
Années 1960, RPC non reconnue par les capitalistes et rejetée par les autres communistes.
1969, conflit sino-soviétique sur l'Oussouri.
Mao se rapproche donc des Américains : Nixon en Chine en 1971.
1971, la RPC remplace Taïwan à l’ONU, avec siège permanent au Conseil de sécurité.

L'affirmation de la puissance (1976-2014)
L'ouverture économique

1976, Mao meurt. 1978, adoption des réformes proposées par Deng :
4 modernisations (agriculture, industrie, technologie et défense).
Privatisation progressive des entreprises, création en 1980 des ZES (zones économiques spéciales).
Spécialisation dans l'exportation, « atelier du monde », développement massif des ports.
1990, réouverture de la bourse de Shanghai. 2001, entrée dans l’OMC.
2009, premier exportateur mondial. 2014, premier PIB à parité de pouvoir d'achat.

La montée en puissance

La puissance économique permet de devenir une puissance militaire et diplomatique.
Actuelle deuxième armée du monde, passe d'une armée nombreuse à une armée moderne ;
s'inspire du matériel russe car les autres pays refusent de lui vendre des technologies militaires.
Îles de mer de Chine orientale : tensions avec Taïwan et le Japon.
Îles de mer de Chine méridionale : sécurisation des routes maritimes (vers le Moyen-Orient).
Programme spatial indépendant des autres. 2011, station orbitale. 2013, sonde lunaire.

Proche et Moyen-Orient[modifier | modifier le wikicode]

Le Proche et le Moyen-Orient, foyer de conflits depuis 1945

Des héritages et des ressources instrumentalisés
Une mosaïque culturelle


Les principales idéologies


Les enjeux économiques


Des conflits entre puissances
Les interventions étrangères


Les puissances régionales en conflits


Des conflits sociaux et des États fragilisés