Leçons de niveau 14

Grammaire des langues/Grammaire et orthographe

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Grammaire et orthographe
Icône de la faculté
Chapitre no 3
Leçon : Grammaire des langues
Chap. préc. :CODetCOI
Chap. suiv. :complément circonstanciel
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Grammaire des langues : Grammaire et orthographe
Grammaire des langues/Grammaire et orthographe
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Dans certaines langues, l’orthographe est d'or (langues arabes, grecques, russes, indiennes et asiatiques) et dans d'autres langues, c’est la grammaire qui doit être respectée (espéranto, anglais, etc.).
Quant au français, c’est l’orthographe et la grammaire qui sont importantes.

Orthographe[modifier | modifier le wikicode]

Langues construites

Pour l'espéranto, il faut prendre en compte des lettres spéciales (ĉ , ĝ , ĥ , ĵ , ŭ). Le volapük est aussi une langue où il faut respecter l'orthographe.

Langues naturelles

Les langues arabes, grecques, russes, indiennes et asiatiques sont des langues naturelles où l’orthographe est primordiale. Ces orthographes doivent être très respectées.

Certaines langues ont surtout une tradition orale et alors la graphie des mots n’est pas normalisée. C'est en particulier le cas des langues régionales comme par exemple le lombard ou le picard.

L'allemand doit être bien écrit mais comme cette langue présente de grandes disparités régionales l’orthographe présentait des variations. Afin de supprimer ceci, les représentants allemands, suisses et autrichiens ont convenu d'une réforme de l’orthographe entrée en vigueur en 1998 en Allemagne (devenue obligatoire à partir de 2005 mais avec de nombreuses oppositions). Une autre caractéristique de la langue allemande est la possibilité de créer de nouveaux mots en particulier avec l' agglutination. Par exemple l'écrivain Günter Grass est connu pour la création de nouveaux mots allemands.

Langues agglutinantes

Ce sont des langues où l’on « colle » plusieurs mots ensemble pour créer de nouveaux mots. Les langues agglutinantes forment un sous-groupe des langues flexionnelles. L'allemand crée quotidiennement de nouveaux termes en les agglutinant mais malgré une forte capacité de composition ( comme par exemple Donaudampfschiffahrtsgesellschaft = Société de navigation à vapeur du Danube), elle ne fait pas partie des langues agglutinantes.

Parmi les langues agglutinantes figurent notamment : les langues dravidiennes (tamoul), les langues altaïques (turc, mongol), les langues ouraliennes (estonien, finnois, hongrois), le coréen, le japonais, le basque, le nahuatl, le géorgien, l'abkhaze, le swahili, le tamazight (berbère), le zoulou, le quechua, l'aymara, l'arménien ...

L'espéranto peut aussi être classé comme agglutinant car il possède des mécanismes d'agglutination, bien que très sommaires.

Grammaire[modifier | modifier le wikicode]

Langues construites

Elles sont très importantes, car il faut placer le bon mot et le bon accord. Contrairement aux langues arabes, grecques, russes, indiennes et asiatiques, elles peuvent être corrigées comme en français, mais il faut être attentif.

Langues naturelles

Plusieurs langues naturelles ont une grammaire qu’il faut respecter strictement. Les principales langues sont les langues arabes, grecques, russes, indiennes et asiatiques.