Leçons de niveau 12

Grafcet/Éléments du Grafcet

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Éléments du Grafcet
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Grafcet
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Point de vue partie système
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Grafcet : Éléments du Grafcet
Grafcet/Éléments du Grafcet
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Le Grafcet se compose d'étapes, auxquelles sont associées des actions, des transitions, auxquelles sont associées des réceptivités et des liaisons orientées.

Voici la représentation des éléments d'un Grafcet : Graf01.png

Étapes et actions[modifier | modifier le wikicode]

Représentation[modifier | modifier le wikicode]

Chaque étape est représentée par un carré auquel est associé un ou plusieurs rectangle destinés à décrire les actions qui s'y déroulent.A l'intérieur de chaque carré on utilise une numérotation réalisée à l'aide des nombres entiers positif croissant (pas nécessairement de 1 en 1). Deux étapes ne peuvent pas avoir le même nombre.

Étape active

Si une étape est active alors toutes les actions associées à l'étape sont exécutées. L'activité d'une étape commence et s'arrête avec le franchissement des transitions située à son entrée et à sa sortie. Une étape active est noté sur le grafcet par un point dans le carré étape concerné.

Étape inactive

À l'inverse de l'étape active, aucune action associée à l'étape ne peut être exécutée.

Étape initiale

Une étape initiale est représentée par un double carré : c’est une étape active au départ du système.

Remarques[modifier | modifier le wikicode]

À chaque étape d'un Grafcet est associé une mémoire (informatique, pneumatique, etc.) dans le système automatisé correspondant. Si l'étape est active, la mémoire est à 1. Si l'étape est inactive la mémoire est à 0.

Transitions et réceptivités[modifier | modifier le wikicode]

(Remarque sur les images : La réceptivité ne doit pas être encadré par un rectangle, donc si quelqu’un est en mesure de présenter une image de meilleur qualité, qu’il le fasse)

Elles indiquent la possibilité d'évolution entre les étapes. La transition peut-être considérée comme une porte entre les étapes et la receptivité associe comme la clé ou le code nécessaire pour ouvrir la porte.

Graf06.png

Transition[modifier | modifier le wikicode]

Elle est représentée par un tiret, ou une petite barre, tracé sur la ligne reliant deux étapes successives. La réceptivité associée est écrite à droite du tiret. Un numéro ou une lettre de repérage peut éventuellement être inscrit à gauche du tiret.

  • Règle : Entre deux étapes successives et quel que soit le chemin emprunté, il ne peut y avoir qu'une seule transition validé.
  • Transition validé : Une transition est validé si toutes les étapes immédiatement précédentes sont active, et inversement.
Graf05.png

Réceptivité[modifier | modifier le wikicode]

Elle peut s'écrire sous (expression booléenne, evec des "ET" et des "OU", d'informations provenant de capteurs). Elle regroupe toutes les conditions et uniquement celles qui sont nécessaires au franchissement de la transition.

  • Réceptivité vraie : Une réceptivité est vrai si la condition logique, ou l'équation booléenne, associée est vérifiée ou égale à 1 et inversement.
Graf04.png