Leçons de niveau 15

Gestion des représentations diplomatiques/Introduction

Une page de Wikiversité.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Introduction
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Gestion des représentations diplomatiques
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Définitions
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Gestion des représentations diplomatiques : Introduction
Gestion des représentations diplomatiques/Introduction
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Le Conseil de sécurité des Nations unies, haut lieu de la diplomatie.

Avec l’évolution à travers les âges des relations entre souverains, d’une part et entre les États de l’autre, la nécessité s’est fait sentir de maintenir un contact étroit avec l’installation des missions diplomatiques. Ces structures ayant fait par la suite leurs preuves dans le rapprochement des peuples et des nations, alors que les relations internationales étaient basées sur des coutumes et des pratiques, la communauté internationale a jugée utile de les réglementer pour leur permettre de pérenniser leurs actions ; d’où l’avènement de la convention de Vienne sur les relations diplomatiques.

La représentation diplomatique apparaît donc comme un lien à travers lequel les chefs d’État, les rois, les hauts dignitaires, mais aussi les peuples et les différents pays, se communiquent, négocient et échangent leurs préoccupations et leurs points de vue. Instrument indispensable dans les relations du monde contemporain, elle se doit d’être bien gérée, afin que par son dynamisme et son efficacité, elle contribue au renforcement des liens d’amitié et de coopération existant entre les peuples et les nations.

Comment mener à bien cette gestion ? Et sur quel levier elle doit s’appuyer pour faire des relations diplomatiques un véritable outil de développement tant du pays accréditant que du pays accréditaire ? La gestion des représentations diplomatiques a donc pour but de définir les différences notoires qui s’y rattachent et identifier les éléments fondamentaux qui doivent être prises en compte, afin que l’ambassade, puisque, c’est d’elle qu’il s’agit réellement, connaisse son plein épanouissement de l’intérieur que de l’extérieur.