Fondements et constitution de l'ethnométhodologie/Présentation de la leçon

Une page de Wikiversité.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Harold Garfinkel dit de l'ethnométhodologie qu'elle est orientée vers la tâche d'apprendre de quelle façon les activités ordinaires réelles des membres consistent en des méthodes pour rendre les actions pratiques, les circonstances pratiques, la connaissance de sens commun des structures sociales et les raisonnements sociologiques pratiques, analysables.

L'ethnométhodologie n’est pas une méthodologie de l’ethnologie, mais la discipline qui s'intéresse aux ethnométhodes. La notion d'ethnométhode renvoie à des pratiques spécifiques de groupes étudiés au sujet de toute une série de questions particulières. S'inspirant d'une pluralité de spécialités, le terme d'ethnométhodologie désigne une discipline qui étudie la façon dont un groupe résout ses problèmes concrets. Il s'agit d'un retournement de perspective par rapport aux méthodes d'inspiration structuraliste, dans la mesure où l'ethnométhodologie ne vise pas à observer, avec une certaine extériorité, des phénomènes dont elle offrirait une lecture en fonction de concepts discutés au sein de la discipline, mais s'intéresse de l'intérieur à la manière dont le groupe construit et négocie ses propres notions de l'activité qu'elle est en train de mener. En termes plus simples, là où les disciplines conventionnelles rangent le monde social dans des cases appropriées, l'ethnométhodologie cherche à décrire les cases qu'un groupe se donne à lui-même pour ranger les activités du monde social. L'éthnométhodologie a pour cette raison la prétention d’être une sociologie sans induction.

Un certain nombre de notions clés établissent une méthodologie de description des groupes étudiés sans pour autant prescrire le moindre sujet de recherche. Pour ainsi dire, l'ethnométhodologie est une science qui s'intéresse à la richesse du social immédiat.