Filmer/Présentation de la leçon

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Il est devenu relativement facile et peu couteux de filmer. Les derniers caméscopes récents vous permettent de faire des images en HD (haute définition). Si vous êtes débutants, réglez votre caméscope sur la position "automatique".

Quelques notions de base cependant : Vous pouvez filmer seul-e et dans ce cas vous aurez à concentrer votre attention sur l'image et sur le son.

Vous pouvez filmer en équipe, à 2 ou 3 personnes. Une personne pour le cadre, une pour le son, une pour l'interview, si besoin.

- Le réalisateur / la réalisatrice décide qui et quoi filmer et conduit généralement les interviews.

- La personne qui cadre tient la caméra, avec ou sans trépied. Faire le cadre, c’est composer l’espace

- la personne responsable du son surveille le niveau sonore. Elle doit veiller à ne pas interférer dans l'image, en entrant le micro dans le cadre par exemple.

Matériel utilisé:

- Caméra numérique

- Micro et un câble mini jack ou xlr pour le relier à la caméra

- Casque

- Trépied éventuellement

Bien sûr, on peut tourner seul. On peut aussi tourner sans micro externe à la caméra, mais un travail d’équipe associant les compétences et les efforts de plusieurs personnes permet de réaliser dans de meilleures conditions.

Le tournage: Quelques notions pour mettre toutes les chances de son côté

- Ne pas se positionner face à la source de lumière, car alors votre sujet sera en « contre-jour » : il risque d’être trop sombre, ou alors ce sont les parties les plus lumineuses qui seront trop claires sur votre image.

- Identifier les sources sonores qui peuvent être gênantes. Tourner le dos aux sources indésirables. N'oubliez pas de capturer ce son seul, ce qui pourra vous être utile au montage. Vérifier le niveau du son au casque. En cas d'interview, vérifier que la parole est suffisamment audible. Sinon, changer d'orientation ou rapprocher le micro de la bouche de la personne qui parle.

Choisir son cadre avant de commencer à filmer.

• En plan fixe, quand vous commencez à tourner, penser à ne pas bouger. S'il faut recadrer, faites-le le plus calmement possible.

Si vous êtes débutant-e, concentrez-vous sur ce qui "bouge" à l'intérieur de votre cadre, mais ne bougez pas la caméra. Évitez les zoom, sauf s'ils sont absolument nécessaires.

Faites des plans fixes de 10 secondes minimum.

• Pour les plans en mouvement, panoramiques, travelings, ne pas hésiter à prendre son temps.

• Laissez respirer vos plans. Ne coupez pas la caméra dès la fin d’une phrase ou d’une action.

Pendant les interviews, ne coupez pas la caméra à la fin d'une phrase. Une personne qui se tait un instant peut reprendre son souffle, suivre son idée, et ensuite livrer le meilleur d’un entretien… L'expression de son visage peut en dire aussi long que des mots. Veillez à ne pas parler en même temps que votre interlocuteur. Ne le coupez pas. Laissez la personne hésiter, chercher ses mots : il ne s’agit pas d’une conversation, ou vous cherchez éventuellement à avoir « le dessus ». Vous êtes là pour aider la personne à s’exprimer. N’oubliez pas que vous ne garderez peut-être pas vos réponses au montage… veillez à ce que les réponses contiennent les éléments de votre question. Changez de valeur de plan (plan plus large ou plus serré ), à un moment ou vous posez une question par exemple. Cela vous aidera au moment du montage, à faire des coupes, en assemblant des plans de différentes valeurs.

Filmez d'autres plans dont vous aurez besoin au montage :

- Des plans de coupe (c’est-à-dire des plans qui vont permettre de masquer des coupes dans le montage). Une personne qui regarde, qui écoute, un élément du lieu, etc .

- Des plans d’illustration (petites scènes montrant les objets, les lieux ou les activités dont les personnes filmées peuvent parler).


Organisation et conservation des rushs tournés.

Quand vous capturez vos fichier sur votre disque dur, faites un double des fichiers sur un autre disque dur avant d’effacer le contenu de votre caméscope ou votre carte SD. Vous risquez de tout perdre si votre disque dur tombe en panne.

Créez des dossiers facilement identifiables ou vous trierez vos fichiers par date ou par tournage. Cela vous fera gagner du temps au moment de faire les montages.