Leçons de niveau 7

Filmer/Plans

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Plans
Icône de la faculté
Chapitre no 3
Leçon : Filmer
Chap. préc. :Lieux pour filmer
Chap. suiv. :Mouvements pour filmer
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Filmer : Plans
Filmer/Plans
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Le film est défini par un cadre. On regarde des vidéos au cinéma, à la télévision, su un écran d'ordinateur. Tous ces support ont comme point commun le fait d’être (plus ou moins) rectangulaire. Quand on filme, on ne peut pas capturer tout ce que l’on voit. Il faut faire des choix. On appelle tout ce qui est à l'intérieur du cadre un plan.

Les valeurs de plan permettent de décrire rapidement ce que l’on veut filmer. Est ce plutôt une araignée qui occupera toute l'image de la caméra? Où est ce trois ou quatre maison? Un film est composé de différentes valeurs de plan. Dans un duel de cowboy, on verra d’abord un plan sur la ville fantôme. Puis un plan sur le méchant des pieds à la tête, le gentil du colt au chapeau, la gentille fille du buste à sa belle coiffure, les yeux de l'un, de l'autre, un plan du pistolet, un plan de la rue où les commerçants affluent pour voir l'issue du duel et une tache de sang sur la poitrine du.. de celui que vous voulez.

Les différentes valeurs de plan[modifier | modifier le wikicode]

  • Le plan d'ensemble

Le plan d'ensemble permet de voir la séquence de loin. On verra l’ensemble des personnages ou bien de larges espaces, la ville vue du ciel (si vous avez des ami(e)s pilotes d'hélicoptères)...

  • Le plan moyen

Il permet de voir un personnage des pieds à la tête.

  • Le plan américain ou italien

Il part du colt (mi cuisse) à la tête. C'est un plan classique des westerns.

  • Le plan rapproché poitrine

C'est le plan des journaux télévisés. Il va (comme son nom l'indique) de la poitrine à la tête.

  • Le gros plan

C'est un plan sur un détail. Ce détail devient si gros qu’il remplit le cadre. Il prend alors une importance énorme : le détective remarque un lacet tout fin caché entre deux armoires, l'arme du crime à n'en pas douter.

Remarque: Il ne faut pas appliquer au pied de la lettre ces informations. Si vous consultez d'autres ouvrages, il est possible que les valeurs ne soient pas tout à fait les même, que vous en trouviez des intermédiaires et que celles qui apparaissent ici n'apparaissent pas ailleurs. Les valeurs de plans restent très subjectives. Toutefois ces notions permettent le dialogue entre les différents membres de l'équipe technique. Si un réalisateur a besoin d'un détail (le lacet par exemple), il ne demandera pas un plan d'ensemble mais un gros plan et le perchiste placera son micro différemment s'il a la place de poser sa perche au dessus de la tête du personnage où si le cadreur filme aussi la voisine du balcon.