FRA3826/EDN6001-ProjetEditionNumerique-Relégitimation littéraire de Cavalcade en cyclorama

Une page de Wikiversité, la communauté pédagogique libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche


Blue-bg rounded.svg HSWVersity.svg ProjetEditionNumerique

Relégitimation littéraire de Cavalcade en cyclorama
Marianne Fortier
17/12/2021
Université de Montréal
fr
Résumé : Le projet a pour objectif de redécouvrir l'intérêt de l'oeuvre Cavalcade en cyclorama pour les études littéraires.
Mots-clefs : édition numérique, relégitimation, littéracie
remédiation, littéracie
QR56 Cavalcade C1 RGB 300dpi filet.jpg
Corpus : Cavalcade en cyclorama par Marc-Antoine K. Phaneuf en 2013
Outil : Voyant Tool par Stefan Sinclair (2006)
analyse textuelle
mise à jour en :


Corpus

Parue en 2013, l’œuvre Cavalcade en cyclorama écrite par Marc-Antoine K. Phaneuf déploie un fil de pensées continues du « DÉBUT (p.1) » à la « FIN (p.72) » s’inscrivant essentiellement dans un contexte socio-politique québécois. Ainsi, se perpétuent, dans ses soixante-douze pages, des associations d’idées telles que « un nihiliste, annihiler, détruire, saccager, vandaliser, écrire à la bombe aérosol, une bombe puante, une charogne, [etc.] (p.1) ».

Problématique

La publication du second livre-inventaire de l’auteur, dont le premier se nomme Téléthons de la Grande Surface, a suscitée de nombreuses réactions, souvent plus négatives que positives. En effet, la reconnaissance des grandes instances de légitimation littéraire n’était pas au rendez-vous pour cette œuvre, pourtant, unique en son genre. Toutefois, celle-ci permet de questionner la pertinence des modes de légitimation traditionnels contemporains qui, d’ailleurs, sont en constante évolution. L’avènement de l’ère numérique, notamment, permet d’envisager l’œuvre littéraire autrement. Ainsi, en imposant de nouveaux codes au domaine de la littérature, certaines œuvres peuvent perdre tout intérêt comme certaines peuvent se dévoiler au grand jour. Dans cet ordre d’idée, j’étudierai, à l’aide du numérique, dans quelle mesure il est possible de relittérariser et, ainsi, de relégitimer une œuvre dépourvue de la reconnaissance des hautes instances littéraires telle que Cavalcade en cyclorama. En réponse à cette problématique, je poserai l’hypothèse qu’au contraire de la vision populaire péjorative d’un numérique réduisant la valeur purement littéraire d’une œuvre pour en faire un produit industriel (Clément), celui-ci offre l’opportunité aux œuvres considérées moins littéraires de se repositionner au sein du champ littéraire.

Outil

L’outil qui sera mobilisé dans le cadre de cette recherche est Voyant Tool, une application Web open source d’analyse de texte, offrant de nombreuses options de visualisation des données textuelles. L’utilisation de cette application permettra de construire des données sur le texte à l’étude, qui seront ensuite utiles afin d’établir les caractéristiques proprement littéraires invisibles à la lecture du recueil de Phaneuf. Elle aidera, entre autres, à relever les thèmes principaux (isotopies) de l’œuvre et la récurrence de certains mots, ce qui permettra de mieux juger de l’originalité du vocabulaire utilisé dans Cavalcade en cyclorama. De plus, les différents graphiques visuels disponibles dans Voyant Tool seront pertinents pour établir le fil conducteur, ou le récit, qui prend forme avec la combinaison de tous les mots de cette longue énumération qu’est l’œuvre de Phaneuf. Outre cet outil, seront également mobilisées différentes ressources documentaires sur Marc-Antoine K. Phaneuf, la réception de Cavalcade en cyclorama, le concept de littérarité et la légitimation au sein du numérique.