FRA3826-Poster: Le livre voyageur

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Blue-bg rounded.svg HSWVersity.svg Le livre voyageur

Karine Abran
05/12/2019
Université de Montréal
fr
Outil : Story Map
Corpus : Le Code Khéops de Benjamin Faucon
Résumé : Les destinations nombreuses de Ryan Falls, le protagoniste de Le Code Khéops de Benjamin Faucon chez ADA Éditions. Ses voyages seront démontré géographiquement
Mots-clefs : Égypte, Livre Voyageur, story map, géographie


Présentation du projet

Ce document présente un poster d’un projet d’édition numérique de l’Université de Montréal dont le nom du projet est Le livre voyageur. Ce projet vise à montrer géologiquement les voyages que fait un protagoniste principal d’un roman québécois.

L'origine du projet

Ce projet est né à la suite de ma lecture du roman québécois Le Code Khéops de Benjamin Faucon. Il a été publié en février 2019 dans la collection corbeau des Éditions ADA. J’avais été intéressée par les nombreuses découvertes qu’on avait apprises sur le pays de l’Égypte, le lieu principal de l’aventure. De plus, j’avais comme envie de faire découvrir un roman d’un genre à la fois historique, rempli d’action et d’aventure. Sans oublier que mon but principal de ce poster en projet d’édition était de faire la promotion autant d’un roman québécois que d’une maison d’édition qui avait certains problèmes avec la justice dû à une poursuite qui fait une attaque à la liberté d’expression littéraire.

Présentation du livre

Cette œuvre québécoise Le Code Khéops présente un protagoniste hors du commun : Ryan Falls. Il s’agit d’un ancien enquêteur du New York Police Departement, puis ancien mercenaire, qui a décidé de prendre une retraite anticipée. Son souhait suite à cette décision était de devenir un écrivain en herbe, sans se douter que sa carrière naissante lui ferait vivres des moments obscurs, voire les plus obscurs de sa vie entière. Un braquage sanglant dans un Musée en plein cœur de New York découle sur une tablette égyptienne qu’on a dérobée. Ryan découvre cette nouvelle lors d’une soirée en pleine quête d’inspiration pour son premier roman. Il décide donc d’enquêter sur cette affaire tout sauf ordinaire. Ainsi commence son aventure intrépide et dangereuse avec la séduisante agente du FBI Kayla Lyons, avec qui il entretient une relation très ambiguë. Est-ce simplement une relation professionnelle ou découlera-t-elle vers une relation plus corporelle ? Malgré leur étrange relation, il découvre avec sa nouvelle partenaire un complot international élaboré par de dangereux fanatiques égyptiens. C’est là que commencera leur exploration de l’Égypte.

Les objectifs visées

L’objectif principal visé par ce projet est simple. Il s’agit surtout de faire découvrir les nombreuses places que visitent Ryan Falls et Kayla Lyons lors de leur dangereuse enquête. Le second objectif de ce projet, c’est de faire découvrir un auteur québécois peu connu, ainsi que faire la promotion de sa maison d’édition. La littérature québécoise n’est pas encore assez reconnue, même en 2019. Il s’agit donc de faire découvrir de nouveaux auteurs par le via d’une seule œuvre. Le troisième objectif de ce projet est de faire découvrir l’Égypte d’une nouvelle façon : celle de faire la description de plusieurs lieux historiques et peu touristiques de l’Égypte. Le quatrième et dernier objectif visé est celui de faire découvrir un outil numérique très intéressant, et surtout, gratuit. Il s’agit d’un outil que peu de gens connaissent, mais qui permet de créer des histoires intéressantes à partir de romans historiques.

L'outil

L’outil utilisé pour la réalisation de ce projet est StoryMapsJs.

Il s’agit d’un outil numérique gratuit pour tout le monde. Cet outil permet de raconter des histoires sur le Web en mettant en évidence les emplacements d’une série d’événements. C’est un outil nouveau, très stable dans l’environnement de développement. Il dispose même d’un outil de création convivial. Il s’agit d’une façon intéressante de créer une histoire numérique. L’application de StoryMapJs s’avère de plus à être facilement utilisable pour tout le monde. Même ceux n’ayant aucune base dans l’édition numérique peuvent être capables de se créer une histoire dans cette application.

StoryMapsJs possède deux façons de créer un « StoryMap ».

La première façon est ce qu’on appelle « Plans ». Il s’agit d’ajouter une diapositive pour chaque endroit de l’histoire qu’on souhaite écrire. Il suffit pour cela que de définir l’emplacement par son nom ou par son adresse. À chaque moment, on peut changer le style visuel de notre carte avec quelques préréglages pour ceux moins habiles ou pour ceux qui sont plus confiants, par le moyen « Mapbox » pour créer votre propre style. Pour la seconde option, il ne suffit que de cliquer sur le lien directement mis sur StoryMapsJs.

La seconde façon de faire est par des « images vraiment grande ». Il s’agit ici de raconter l’histoire avec de grandes photographies comme des œuvres d’art, des cartes historiques et d’autres fichiers d’images.

Cet outil, peu importe l’option qu’on utilise d’utiliser, permet d’ajouter des images, des liens URL, et même une description des lieux.

Fonctionnement choisi

Pour ma part, j’ai décidé d’utiliser la première option de StoryMapsJs. Chaque destination de Ryan a été ajoutée géographiquement dans la fonction Plans. À chacun des arrêts du protagoniste, je venais y ajouter l’adresse du lieu. Ainsi, on pouvait découvrir son trajet intégral, allant de New York à Londres jusqu’en Égypte pour revenir finalement à New York pour finaliser son roman. À chaque arrêt, une diapositive était insérée avec une image différente. Chaque photographie insérée dans le plan géographique avait pour but de donner une vision physique du lieu que découvrait Ryan à travers son aventure.

Au total, on peut ainsi voir exactement 18 diapositives différentes, allant de son lieu de départ jusqu’à son retour chez soi. Chaque diapositive suit la chronologie des voyages de Ryan Falls dans le roman.

Les lieux de destination se produisent ainsi de cette chronologie-là :

1. New York, États-Unis

2. The Met Museum, New York, États-Unis

3. Londres, Royaume-Uni

4. Le British Museum, Londres, Royaume-Uni

5. University Collège, Londres, Royaume-Uni

6. New York, États-Unis

7. Aéroport International du Caire, Égypte

8. Pyramides de Gizeh, Égypte

9. New York, États-Unis

10. Le Plateau de Gizeh, Égypte

11. Pyramides de Khéops, Égypte

12. Louxor, Égypte

13. Kôm Ombo, Égypte

14. Plateau de Gizeh, Égypte

15. Le Caire, Égypte

16. New York, États-Unis

17. Plateau de Gizeh, Égypte

18. New York, États-Unis

Chaque diapositive possède une petite description qui explique les événements qui se produisent lors du roman. Ainsi, on découvre grâce à cette application une nouvelle façon de lire un roman. Il s’agit d’une lecture enrichie, grâce à une carte narrative, et pour mon projet, par une carte aussi « historique ».

Autres informations

Dans le roman Le Code Khéops de Benjamin Faucon, on ne retrouve pas seulement plusieurs lieux intéressants. Cette œuvre possède aussi beaucoup d’annotations de bas de page qui permet d’avoir des informations historiques sur les monuments qu’on y décrit. Par exemple, on peut y retrouver des informations sur les tempes de Kôm Ombo, comme on peut retrouver des descriptions sur certains hommes politiques ou des faits historiques.

Avant de terminer ce poster, j’ai eu envie de vous présenter aussi les deux éléments importants qui constituent ce poster d’un projet numérique : qui est Benjamin Faucon et quelle est sa maison d’édition ?

Commençons par l’auteur du roman sur lequel se base Le livre voyageur. Benjamin Faucon est un écrivain canadien qui est né à Clermont-Ferrand en France. Il s’est intéressé très jeune au monde de l’écriture. C’est qu’à l’âge de vingt ans qu’il commença à publier ses

premiers écrits. Il a publié plus de quatorze romans aux éditions ADA. Jusqu’à ce jour, il est l’auteur d’exactement vingt-trois œuvres différentes.

Quant aux éditions ADA, ils ont été fondés en 1992 et sont pionniers dans le domaine des ouvrages de motivation et de développement personnel. Ils produisent environ 250 nouveaux ouvrages par années et distribue plus de 25 maisons d’édition dans 500 points de vente au Québec, au Nouveau-Brunswick et Ontario, ainsi que dans les pays francophones du monde entier.


Bibliographie

  1. Le Code Khéops [1], Montréal, ADA Éditions, coll. « Collection Corbeau », 2019, 424 pages p. (ISBN 9782898031687) 
  2. StoryMapsJS [2], site internet. [Page consultée le 05 Décembre]
  3. Benjamin Faucon [3], site internet. [Page consultée le 16 Décembre]
  4. Éditions ADA [4], site internet. [Page consultée le 16 Décembre]
  5. Lien pour voir le résultat sur StoryMapsJs[5]