Ethique protestante et esprit du capitalisme

Une page de Wikiversité, la communauté pédagogique libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Ethique protestante et esprit du capitalisme
  • Auteur : Max Weber
  • Année : 1905
  • Titre : Ethique protestante et esprit du capitalisme

L'Éthique protestante et l'esprit du capitalisme[1] est un ouvrage de Max Weber, considéré comme le père de la sociologie, publié en 1905. Il y développe l'idée que l'éthique protestante, basée sur la valorisation du profit, mais pas sur le luxe, a permis l'émergence du capitalisme.

Cet ouvrage se base sur des comparaisons empiriques, notamment en montrant que les protestants ont connu la plus grande ascension au moment de l'émergence du capitalisme, et que les marchands aisés ont été le groupe social qui s'est le plus converti au protestantisme au moment de la réforme.

Résumé[modifier | modifier le wikicode]

Préface[modifier | modifier le wikicode]

Seul l'Occident est doté d'une théologie systémique, et donc d'une approche complète et rationnelle[2] sur les choses par un corps de spécialistes exercés.

L'avidité d'un gain sans limite a existé de tout temps et partout ; ce qui caractérise le capitalisme est la recherche de la rentabilité. L'auteur définit ensuite l'action économique capitaliste comme "celle qui repose sur l'espoir d'un profit par l'exploitation des possibilités d'échange". À travers des estimations en argent, la valeur finale (quelle que soit sa forme : usine, monnaie, engagements, etc.) doit être supérieure au capital.

L'activité capitaliste est répandue dans le monde et le temps, mais n'a jamais été plus que des activités isolées. Si les marchands et prêteurs de fonds ont existé partout, ce n'est qu'en Occident qu'ils ont permis le développement d'une activité capitaliste.

Les temps modernes permettent un capitalisme avec une organisation du travail libre, ce qui n'a jamais eu lieu avant. C'est une condition nécessaire au calcul exact, qui est le "fondement de tout le reste".

Les rapports sociaux existent partout, mais ils sont exacerbés en Occident en raison du travail libre.

Le droit et l'administration sont nécessaires au développement du capitalisme, car ils permettent d'avoir une vision plus précise de l'avenir.

Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Citations[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. Weber, Max, 1864-1920., L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme, "le Monde, DL 2009 (ISBN 978-2-08-122679-1 et 2-08-122679-0) (OCLC 762532174) [lire en ligne] 
  2. On entend par rationnel ce qui est fait en comprenant le mécanisme et en attendant des résultats certains.