Leçons de niveau 0

Drogues et dépendance/L'ectasy et les nouvelles drogues

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
L'ectasy et les nouvelles drogues
Icône de la faculté
Chapitre no 5
Leçon : Drogues et dépendance
Chap. préc. :L'héroïne
Chap. suiv. :L'alcool
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Drogues et dépendance : L'ectasy et les nouvelles drogues
Drogues et dépendance/L'ectasy et les nouvelles drogues
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

L'ecstasy, qu'est ce que c’est ?[modifier | modifier le wikicode]

L'ecstasy désigne à l'origine une molécule chimique particulière, la MDMA (3,4-méthylène-dioxy-méthylamphétamine), responsable des effets psychoactifs.
La composition d’un comprimé présenté comme de l'ecstasy est souvent incertaine; la molécule MDMA n’est pas toujours présente et peut être mélangée à d'autres substances : amphétamines, analgésiques (substances qui atténuent ou suppriment la douleur), hallucinogènes et anabolisants. L'ecstasy peut également être coupé avec de la caféine, de l'amidon, du détergent ou du savon.

des comprimés d'ecstasy

À quoi ça ressemble ?[modifier | modifier le wikicode]

L'ecstasy se présente sous la forme de comprimés de couleurs et de formes différentes ornés d’un motif. Lorsqu’ils avalent de l'ecstasy, les usagers disent qu’ils gobent ou dans le langage des jeunes, poppent (avaler un comprimé).
L'apparition massive de l'ecstasy est notamment associée à l'émergence du mouvement musical techno et à l'organisation de rave party. Aujourd’hui ces produits sont consommés dans d'autres lieux festifs.
Depuis une dizaine d'années, on assiste en Europe à un développement de la consommation d'ecstasy.

Effets et dangers de l'ecstasy[modifier | modifier le wikicode]

Les usagers d'ecstasy recherchent la sensation d'énergie, de performance et la suppression de leur inhibitions et une sensation de liberté
L'ecstasy provoque tout d’abord une légère anxiété, une augmentation de la tension artérielle, une accélération du rythme cardiaque et la contraction des muscles de la mâchoire, la peau devient moite et la bouche devient sèche. Suit une légère euphorie, une sensation de bien être et de plaisir. Elle s'accompagne d'une relaxation, d'une exacerbation des sens et d'une impression de comprendre et d'accepter le autres
L'usage de l'ecstasy provoque une déshydratation de l'organisme, d'où la nécessité de maintenir une hydratation suffisante, surtout si le consommateur se trouve dans une ambiance surchauffée/
Il arrive que l'usager ressente trois ou quatre jours après la prise, des passages à vide qui peuvent provoquer des états d'anxiété ou de dépression nécessitant un suivi médical.
Une consommation régulière et fréquente amène certains à maigrir et à s'affaiblir entraînant parfois des comportements agressifs. Chez certains usagers, l'ecstasy provoque une dépendance psychique mais les appréciations varient selon les scientifiques.

L'ecstasy fait partie d'une nouvelle série de substances apparues avec l'évolution de la chimie : les nouvelles drogues. Elle sont fabriquées par synthèse dans les laboratoires clandestins par des chimistes.

Le LSD[modifier | modifier le wikicode]

Le LSD ou diéthylamide de l'acide lysergique est obtenu à partir de l'ergot de seigle. Il se présente sous la forme d’un buvard, d’un micropointe ou sous forme liquide. Un trip comme on appelle une dose de LSD contient entre 50 et 400 microgrammes de LSD.
Le LSD est un hallucinogènes puissant, il entraîne des modifications sensorielles intenses, provoque des hallucinations, des fous rires incontrôlables, des délires. Ces effets mentalement très puissants et très variables suivant les individus.
Un "trip" dure entre 5 et 12 heures. La redescente peut être désagréable ; l'usager peut se retrouver dans un état confusionnel pouvant s'accompagner d'angoisses, de crises de panique et de paranoïa. L'usage de LSD peut générer des accidents psychiatriques graves et durables.