Discussion:Principes de la physique nucléaire/Radioactivité

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Je ne suis pas sûr de moi mais :
- la radioactivité est le rayonnement énergétique et non pas le phénomène qui en est à l'origine,
- la désintégration, par exemple, est un phénomène qui libère de l'énergie sous forme de rayonnements divers donc à l'origine de radioactivité,
- le préfixe radio, s'il est lié à la propagation dans toutes les directions, montre que la radioactivité est une activité qui se propage dans toutes les directions autour de sa source et que cela ne concerne pas la source mais ce qui se propage c'est-à-dire une forme énergétique.

Si j’ai raison, il serait bon de modifier les définitions fournies dans cette leçon. Maintenant les définitions sont peut-être celles proposées par les inventeurs et non pas par le rédacteur de la leçon dans quel cas on ne peut y toucher.

De quoi je m'occupe ! En fait cette leçon m'intéresse dans le contexte de la Faculté de Biologie/Département Biophysique/Leçon Données de Physique utilisées en Biologie.

Cordialement.

H'arnet 8 mai 2010 à 10:15 (UTC)

Pour ce que j'en sais, la radioactivité m'a été définie également comme la propriété d'éléments de matière à libérer de l'énergie et des particules lors de leur passage d'une configuration instable à une configuration plus stable. En ce sens, c’est un matériau "actif" au sens de "non inerte", c'est-à-dire qu’il ne reste pas ad vitam æternam dans le même état phyisque. Ainsi la radioactivité est aux matériaux radioactifs ce que la piézorésistivité est aux matériaux piézorésistifs, ou la magnétostriction aux matériaux magnétostrictifs : c’est le nom du phénomène mis en jeu.
Après, comme pour beaucoup de choses en mathématiques ou en physique, un certain nombre d'abus de langage de métonymies sont couramment employées, comprises et tolérées par tous. C'est le cas par exemple en théorie des distributions où l’on confond allègrement une fonction et la distribution qui lui est associée.
Je ne me prononcerai pas par contre sur le choix du préfixe radio- dont je ne connais pas l'origine mais qui pour moi venait tout simplement du fait que l'activité d'un matériau radioactif est une activité radiative (qui rayonne de l'énergie et des particules), d'où le radio. Mais ceci n'engage que moi. Xzapro4 discuter 8 mai 2010 à 12:23 (UTC)