Département:Management de l'innovation/Présentation du département

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Depuis notamment les travaux de Joseph Schumpeter ou les théories de la croissance endogène, l'innovation est reconnue comme un des principaux moteurs de la croissance. Elle est approchée de trois manières complémentaires :

  • au niveau de l'entreprise, le management de l'innovation étudie les manières de créer un contexte favorable à l'émergence et au développement d'innovations, ainsi que la gestion des différents processus d'innovation. Au-delà des seuls services de R&D ou de mercatique, c’est l’ensemble des fonctions de l’entreprise que ces processus mobilisent. C’est leur capacité à dialoguer et à travailler en réseau, à l’intérieur comme au dehors, qui est désormais le gage d’une compétitivité durable.
  • l'économie industrielle étudie plutôt la manière dont l'innovation modifie les conditions de la concurrence au sein d’un secteur économique, d’une région géographique ou au niveau mondial. Elle s'intéresse aussi à la mesure de l'innovation et de son impact sur la croissance des entreprises et de l'économie dans son ensemble.
  • on peut aussi étudier comment les politiques publiques d'innovation tentent de favoriser l'innovation au sein d’un territoire, par différents moyens complémentaires (infrastructures de recherche et de formation, infrastructures techniques, incitations financières ou fiscales, achats publics, subventions à l'équipement ou à l'achat privé, etc.).

L'étude des "écosystèmes de croissance" (expression du rapport de Christian Blanc de 2005), tend à mobiliser ces trois niveaux d'approche, pour mieux appréhender un système national, ou régional, ou sectoriel d'innovation.