Département:Dualisme de substance/Présentation du département

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dans sa partie philosophie, ce département sera consacré à une version moderne du Dualisme de substance, il s'inscrit au cœur du débat sur la conscience, l'intentionnalité, les qualia et le problème de la relation entre le corps et le mental, la matière et le sens. Compte tenu de la confusion entretenue par les neurosciences et la psychologie entre les termes cérébral et mental, du computationnalisme, du développement des recherches sur l'intelligence artificielle et la robotique, nous aurons à définir des termes. La seconde partie présentera la science mentaliste, la science du mental humain, nécessairement dualiste, et son ingénierie naissante, avec des applications pratiques dans les domaines de la pédagogie, de la santé mentale et du développement personnel. La nature du mental humain est complexe et évolutive, mais il peut apprendre à découvrir et à développer une perception mentale des structures de son monde intime, équivalente à la perception sensorielle qu'il possède de son environnement physique.

Le mentalisme constitue une science à part entière, car ses méthodes, ses techniques et ses concepts, qui sont fondés sur des percepts mentaux, diffèrent de ceux des autres sciences sociales, qui se sont construites à partir d'une spéculation imaginaire conceptuelle, souvent basé sur une observation des comportements physiques des hommes, ignorante de sa réalité mentale. Le mentalisme a donc une autre approche et des spécialités propres en philosophie, sémantique, linguistique, pédagogie, psychologie, et même en sociologie, économie et science politique, fondées sur d'autres représentations de l'homme que la sienne.