Leçons de niveau 15

Cybernétique

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Interwikis


La cybernétique vient du grec « Kubernêsis ». Étymologiquement, elle désigne « l’action de gouverner ou de manœuvrer un bateau ». Selon Couffignal, «La cybernétique est l’art de rendre l’action efficace».
Le mathématicien Norbert WIENER a décrit la cybernétique, en 1948, comme une science permettant de contrôler des systèmes qu’ils soient vivants ou non-vivants. En effet, le monde se compose entièrement de systèmes en interaction.
Le système cybernétique est composé d’échanges d’énergie, d’information ou de matière constituant une communication. Cela est considéré comme un ensemble d’éléments en interaction. Les termes clés de la cybernétique sont l’information, la communication, la rétroaction et le signal. Séparément, les éléments ne possèdent pas les même propriétés que lorsqu’ils sont organisés dans un système cybernétique.
L’approche cybernétique d’un système se compose d’intéractions et des éléments du système même. Le “feedback” ou rétroaction figure aussi parmi les termes clés de ce système. Un élément en action suscite une réponse et vice versa, on parle ici de boucle de feedback. Lorsque cette boucle augmente l’effet de l’action, elle est dite “positive”. Le feedback “négatif” est, en revanche, caractérisé par la diminution de cet effet. Dans l’approche cybernétique, il faut assez de boucles de feedback négatifs pour balancer l’effet de l’action afin d’améliorer un système.
Le système cybernétique peut s’auto-réguler tout en présentant une stabilité forte dans le temps. Parmi les systèmes auto-régulés au niveau de la nature, nous pouvons compter: l’organisme, l’écosystème ou la cellule.
En application, la cybernétique a permis l’émergence des plusieurs types de sociétés dans les pays industrialisés tels que:

  • Les réseaux financiers qui sont mondialisés;
  • Les diverses réseaux informatiques et de communication;
  • Les méthodes modernes de management et la nouvelle organisation de l’entreprise;
  • La production assistée par les robots;
  • Les nouvelles techniques intelligentes en matière d’armement.


Webographie