Leçons de niveau 12

Couleurs des objets/Pourquoi notre œil ne reçoit-il que certaines lumières colorées provenant des objets ?

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Pourquoi notre œil ne reçoit-il que certaines lumières colorées provenant des objets ?
Icône de la faculté
Chapitre no 3
Leçon : Couleurs des objets
Chap. préc. :Pourquoi notre cerveau nous restitue-t-il aussi d'autres lumières colorées que le rouge, le vert et le bleu ?
Chap. suiv. :Conclusion
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Couleurs des objets : Pourquoi notre œil ne reçoit-il que certaines lumières colorées provenant des objets ?
Couleurs des objets/Pourquoi notre œil ne reçoit-il que certaines lumières colorées provenant des objets ?
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Comportement d'un objet éclairé[modifier | modifier le wikicode]

Lorsqu'une lumière incidente arrive sur un objet, celui-ci va absorber ou diffuser cette lumière ou partie de cette lumière.

Schéma de la lumière absorbée et diffusée par un objet

Pourquoi un objet éclairé à la lumière blanche nous apparait-il coloré ?[modifier | modifier le wikicode]

Les objets colorés, les filtres, les solutions colorées… vont absorber certaines radiations colorées de la lumière incidente, c'est la synthèse soustractive.

Cercle chromatique de la synthèse soustractive

Pour chacun des filtres ci-dessous, éclairés par une lumière blanche, ils se décomposant aux radiations rouge, verte et bleue :

  • filtre rouge (rouge est diffusé ; vert et bleu sont absorbés)
  • filtre bleu (bleu est diffusé ; vert et rouge sont absorbés)
  • filtre vert (vert est diffusé ; bleu et rouge sont absorbés)
  • filtre cyan (vert et bleu sont diffusé ; rouge est absorbé)
  • filtre jaune (vert et rouge sont diffusé ; bleu est absorbé)
  • filtre magenta (bleu et rouge sont diffusé ; vert est absorbé)

Les filtres cyan, magenta et jaune vont absorber chacune une des couleurs composant la lumière blanche. c'est pourquoi, le cyan, le magenta et le jaune sont les couleurs primaires de la synthèse soustractives.

En superposant ces filtres et en jouant sur leur intensité, on peut obtenir toutes les autres couleurs. La superposition de ces trois filtres avec la même intensité donne du noir en synthèse soustractive car toute la lumière est absorbée.

Deux couleurs situées à l'opposé sur le cercle chromatique sont dites complémentaires.

Exemples de domaines d'utilisation de la synthèse soustractive : La peinture, les imprimantes… L'utilisateur ou la machine superpose des pigments ou des encres correspondants aux couleurs primaires de la synthèse soustractive (magenta, jaune et cyan) afin d'obtenir d'autres couleurs par absorption de certaines lumières colorées.

L'influence de lumière incidente[modifier | modifier le wikicode]

L'extincteur paraît rouge quand il est éclairé en lumière blanche.
L'extincteur paraît noir quand il est éclairé en lumière verte.

Un objet coloré absorbe certaines lumière colorées de la lumière incidente et diffuse les autres. Si la lumière incidente n'est pas blanche et ne comporte donc pas toutes les radiations monochromatiques alors l'objet ne pourra pas absorber, transmettre et diffuser les lumières non présentes initialement. La couleur perçue de l'objet se retrouvera modifiée.

Applications[modifier | modifier le wikicode]

Un poivron est éclairé en :

Radiations qui constituent la lumière incidente Radiation(s) reçue(s) Couleur perçu
rouge, vert et bleu rouge rouge
rouge rouge rouge
verte noir
bleu et vert noir

Un stylo est cyan lorsqu'il est éclairé en lumière blanche, le stylo se comporte alors comme un filtre cyan : il diffuse les radiations bleues et vertes et absorbe la radiation rouge.

Radiations qui constituent la lumière incidente Radiation(s) reçue(s) Couleur perçu
rouge, vert et bleu vert et bleu cyan
vert vert vert
rouge et bleu bleu bleu