Confinement modulaire

Une page de Wikiversité.
Aller à la navigation Aller à la recherche


Image logo représentatif de la faculté

Confinement modulaire est une ébauche concernant la Wikiversité. Vous pouvez aider le projet Wikiversité en l'améliorant.


Le confinement modulaire est une mesure-barrière de confinement sanitaire mise en place pour permettre la continuation d'activités sociales et de subsistance reconnues prioritaires, comme les activités professionnelles ou l'éducation scolaire.

Le dispositif “Covid 19 : garde des enfants des personnels mobilisés[1], déployé à compter du 14 et du 15 mars 2020 sur l’ensemble du territoire français, qui permet le maintien de l’accueil des enfants de soignants, de telle sorte que leurs parents puissent continuer de travailler, ou encore le maintien en activité des assistantes maternelles à domicile et la tolérance concernant l’ouverture des micro-crèches accueillant au maximum 10 enfants, relève d’un confinement modulaire réactif qui tire profit des infrastructures et organisations existantes et disponibles pour répondre aux besoins les plus urgents, sans que soit générées des structures nouvelles pour une meilleure adaptation aux conditions du confinement.

Le confinement modulaire proactif consiste quant à lui en une ingénierie sociale qui modifie la structuration des réseaux sociaux selon des critères pertinents pour limiter la contagion virale : rassemblements restreints, déplacements limités, évitement des contacts, distanciation sociale, etc. Il relève d'une transposition du modèle de fonctionnement optimisé des armées en “éléments organiques[2], appliqué à la lutte contre les virus, chaque groupe fonctionnel spécialement constitué dans le cadre de son déploiement “disposant des capacités nécessaires pour accomplir de manière autonome une ou plusieurs tâches spécifiques s’inscrivant dans le cadre d’une mission”, comme l’enseignement scolaire ou l’approvisionnement en nourriture.

L’opportunité d'un tel déploiement doit être appréciée au regard du rapport avantages/inconvénients entre l'isolement d'une ou plusieurs catégories de population, destiné à limiter la contagion, et ses effets pervers, d’autant plus susceptibles d’être graves et multiples que le confinement concerne une population nombreuse, est intensément restrictif, prolongé ou répété pour cause de résurgence virale, ces effets pervers pouvant aussi bien se manifester à l'échelle individuelle (violences domestiques, suicides, difficultés scolaires, etc.) que collective (pénuries, inflation, récession économique, violence civile, etc.).

Le confinement modulaire varie selon 3 paramètres :

  1. son intensité : le confinement modulaire peut être plus ou moins restrictif, jusqu'au confinement total,
  2. son extension : son déploiement au sein d'une population peut être généralisé ou limité à certaines catégories de population, à certaines activités ou à certains environnements seulement (par exemple : enseignement scolaire pour populations citadines, avec priorité pour les personnels soignants),
  3. sa modularité : l'organisation sociale mise en place dans le cadre d'un confinement modulaire peut varier selon des besoins spécifiques, propres à certaines catégories de population, certaines activités ou certains environnements. On peut décomposer ce paramètre en 2 aspects : la modularité organique, relevant de l'organisation sociale interne de chaque groupe fonctionnel, et la modularité logistique, relevant de l'organisation des déplacements, transports et échanges susceptibles d'être vecteurs d'une contamination.

Comme stratégie relevant d'une optimisation multi-factorielle, applicable à des populations, des besoins et des environnements divers, la modélisation informatique, sur la base de l’analyse des réseaux sociaux, et l'Intelligence Artificielle pourront rendre son déploiement opérationnel plus efficace et rapide.

Le confinement modulaire n'est pas en-soi une méthode de lutte contre les épidémies qui tire partie du phénomène d'immunité grégaire. Cependant, selon son degré d'extension au sein d'une même population, son déploiement peut être utile à la mise en place de stratégies d'immunité grégaire ad hoc.

En cas de pandémie, la prudence et la proportion de moyens commandent le déploiement d’un confinement modulaire progressif et a minima, un déploiement limité pour répondre au besoin le plus communément partagé en situation de confinement : un enseignement scolaire, non seulement pour les familles de soignants, mais aussi pour les familles dont au moins 1 des parents est en télétravail ou pourrait le devenir rapidement avec un tel support, pour les parents isolés, les familles nombreuses, etc.

Le déploiement rapide d'un confinement modulaire adapté aura pour effet de pallier au stress des populations, telle une “soupape de sécurité”, et permettra de limiter le blocage de l’activité économique nationale. Si la probabilité de résurgences régulières est par ailleurs à considérer, il permettra surtout de préparer la population à un éventuel déploiement généralisé, multisectoriel, dans l'attente d'un vaccin ou d'un traitement palliatif efficace.

Dans l'éventualité où, plutôt qu'un "confinement en yo-yo"[3], le déploiement d'un confinement modulaire proactif national pourrait devenir la solution de confinement prolongé ou récurrent la plus adaptée pour pallier aux effets pervers de moyen et long termes les plus graves (pénuries, inflation, récession économique, etc.), un déploiement à une échelle réduite préalable, pour permettre la mise au point d’outils informatiques utiles à un déploiement à une échelle nationale, y compris pour des stratégies d’immunité grégaire proactives, semble une précaution qui relève de la sécurité nationale.

Le confinement modulaire est une proposition stratégique imaginée en réaction au développement de l'épidémie de Covid-19 en France, cette proposition a été mise en forme en vue d'une réponse à "l'appel à projets de solutions innovantes pour lutter contre le Covid-19"[4] du Ministère des armées français.


  1. Cf. « COVID-19 : garde des enfants des personnels mobilisés », sur Ministère des Solidarités et de la Santé
  2. Cf. http://www.culture.fr/franceterme/terme/DEFE827?from=list&francetermeSearchTerme=%C3%A9l%C3%A9ment+organique&francetermeSearchDomaine=0
  3. Cf. Gideon Lichfield, « We’re not going back to normal », sur MIT Technology Review ; Cf. Imperial College COVID-19 Response Team, “Impact of non-pharmaceutical interventions (NPIs) to reduce COVID19 mortality and healthcare demand” , sur Imperial College London.
  4. Cf. https://www.defense.gouv.fr/aid/appels-a-projets/appel-a-projets-lutte-covid-19