Commander une prestation de conception et developpement de sites web accessibles-Notions de base

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mise en œuvre de l’accessibilité numérique[modifier | modifier le wikicode]

Menu [modifier | modifier le wikicode]

Durée de la vidéo : 9 minutes 22 secondes[modifier | modifier le wikicode]

Transcription textuelle de la vidéo[modifier | modifier le wikicode]

Mise en situation[modifier | modifier le wikicode]

La décision de refonte de votre site web a été arrêtée.

Vous êtes chef de projet et devez rédiger le cahier des charges du projet.

Vous devez participer en outre au choix du prestataire de conception et de développement de votre site web.

En tant que site web public, votre site se doit de respecter le RGAA.

Vous souhaitez à ce titre retenir une entreprise qualifiée capable de respecter les règles d’accessibilité numérique.

Rédiger un cahier des charges “Accessibilité”[modifier | modifier le wikicode]

Indiquer des exigences claires et complètes :[modifier | modifier le wikicode]

Prendre en compte l’accessibilité le plus tôt possible et en l’occurrence, dès la rédaction du cahier des charges, c’est intégrer, dès les fondations d’un site web les bonnes pratiques de conception et de développement. C’est réduire les charges de mise en accessibilité. C’est aussi se donner le maximum de chances de travailler avec un prestataire compétent et expérimenté qui pourra mettre en œuvre l’accessibilité du site à moindre coût puisque ces règles font partie de son champ d’expertise et de son processus de développement.

La rédaction du cahier des charges ou cahier des clauses techniques particulières (CCTP) et plus largement du dossier de consultation des entreprises (DCE) est donc une étape déterminante pour la réussite d’un projet web accessible.

Si le rappel du cadre réglementaire auquel sont soumis les systèmes d’information public en ligne est nécessaire, il n’est en effet pas suffisant pour que les entreprises les plus qualifiées en matière d’accessibilité, et donc les plus intéressantes pour le projet, se sentent concernées et en terrain favorable pour répondre à l’appel d’offres.

En d’autres termes, plus le Dossier de Consultation des Entreprises révèle clairement les exigences du donneur d’ordre en matière d’accessibilité, plus les entreprises compétentes se considéreront en situation favorable, et plus les chances de les voir répondre à la consultation seront grandes.

Faire figurer dans le CCTP les indications suivantes :[modifier | modifier le wikicode]

Pour montrer clairement ses intentions en matière d’accessibilité, elle devra être présente dans plusieurs items du cahier des charges :

Contexte : le rappel du cadre réglementaire doit être intégré dès les éléments de contexte.

Objectif : la demande d’accessibilité doit constituer un objectif à part entière de la partie contexte et objectifs.

Méthodologie : le CCTP doit réclamer le respect de l’accessibilité à toutes les étapes de la conception et du développement du site.

Solution technique : le CCTP doit demander en quoi la solution technique du candidat est compatible avec l’accessibilité.

Imposer un cadre de réponse aux entreprises :

Pour être en mesure de choisir au mieux le prestataire, le règlement de consultation doit indiquer un cadre de réponse à suivre par les candidats dans leur dossier d’offre. Ce cadre de réponse doit comprendre les entrées suivantes :

Méthodologie

Le candidat doit exposer sa méthodologie pour concevoir, développer, paramétrer et tester sa solution afin qu’elle souscrive complètement aux critères d’accessibilité.

Profils des intervenants

En regard de la méthodologie proposée, les candidats doivent indiquer dans leur réponse les ressources humaines et matérielles mobilisées pour concevoir, déployer, tester les critères d’accessibilité de leur solution. Les profils des intervenants ayant une expertise en accessibilité seront fournis en précisant leur formation, leurs expériences et éventuelle certification en accessibilité ainsi que leurs rôles dans le cadre du projet.

Liste de références ou de cas client documentés

Le candidat doit lister des références pour lesquelles des contacts clients sont précisés.

Formuler les critères d’attribution du marché :[modifier | modifier le wikicode]

Le règlement de consultation d’un Dossier de Consultation des Entreprises fait généralement figurer une liste pondérée des critères d’évaluation des offres. La qualité de la réponse en accessibilité doit figurer comme une ligne à part entière dans la partie “évaluation de la qualité technique de l’offre”. La pondération de ce critère peut varier avec les autres exigences du projet, mais un poids à 10% est un bon repère.

Structurer le bordereau de prix :[modifier | modifier le wikicode]

Il est préférable de proposer un bordereau de prix qui permette de mentionner la part de l’accessibilité dans le coût global du site et si possible dans les différentes étapes du projet.

Il est en effet intéressant de demander sur quels postes de son offre budgétaire le candidat fait peser les charges d’accessibilité.

Comme indiqué précédemment, les charges pèsent sur les postes de conception ergonomique et graphique, sur l’intégration HTML et le développement JavaScript et sur une formation courte à la publication accessible.

Un bordereau correctement structuré permet donc d’afficher la part de l’accessibilité sur toutes ces étapes. Si ce format s’avère trop compliqué pour le projet considéré, encourager les candidats à détailler et expliciter le coût de l’accessibilité dans leur mémoire technique.

Choisir le prestataire[modifier | modifier le wikicode]

Repérer les éléments permettant de bien choisir son prestataire

Méthodologie :[modifier | modifier le wikicode]

Une présentation des actions des intervenants à toutes les étapes du processus :

  • conception des maquettes fil de fer;
  • création graphique;
  • intégration HTML/JavaScript;
  • implémentation des fonctionnalités du système de gestion des contenus (le plus généralement un CMS couplé à un éditeur WYSIWYG) permettant de renseigner simplement les balises et attributs ;
  • formation à la publication accessible, à l’aide des outils de publication web déployés par le prestataire, généralement d’une ½ journée à une journée maximum.
  • une vérification de l’accessibilité par un intervenant spécifique


NB1 : une partie des critères d’accessibilité (20% environ) peut être testée avec des outils automatiques (voir le chapitre vérifier l’accessibilité) toutefois, une autre partie encore plus importante nécessite une vigilance experte et des actions manuelles. Les offres qui ne mentionneraient que des tests automatiques sont donc à écarter.

NB2 : la liste ci-dessus reprend les livrables désormais standards d’un projet web. Une offre technique et méthodologique professionnelle doit présenter ces livrables comme des jalons de validation successifs pour l’ensemble de vos exigences et notamment celles en accessibilité.

Solution technique :[modifier | modifier le wikicode]

La note technique doit par ailleurs mentionner les éléments d’information suivants :

  • Des mentions indiquant en quoi les fonctionnalités d’animation, d’interaction forte ou de visualisation de données pourront être rendues accessibles, notamment avec l’usage correct du JavaScript par des développeurs front-end possédant les deux compétences (accessibilité ET JavaScript).
  • Le détail des outils mis en place en conception et intégration HTML et notamment des fiches de références orientées sur la production listant les critères à respecter à chaque étape du processus Le référentiel RGAA a évolué en juin 2015 et une version 3 est désormais validée et disponible. Cette nouvelle version est une reprise du référentiel AccessiWeb HTML 5 ARIA mise à jour avec l’apport de la communauté des experts accessibilité, Un prestataire compétent doit faire référence à cette nouvelle version et aux dispositions qu’il a pu mettre en place pour mettre à jour ses processus.
  • Profil des intervenants et compétences de l’équipe devant prendre en charge les prestations :
  • Des compétences en accessibilité sur des rôles différents : concepteurs ergonomes web, graphistes, intégrateurs HTML, développeur front end expert JavaScript, formateurs, chef de projet, ingénieurs de test…
  • Des personnes ayant suivi une formation dédiée à l’accessibilité
  • Une certification en évaluation de l’accessibilité
  • Des expériences sur des projets en ligne dont l’accessibilité peut être vérifiée
  • Les profils des intervenants doivent mentionner par ailleurs des compétences en ergonomie web, graphisme, HTML, JavaScript, sur lesquelles reposent les critères d’accessibilité.

Références des candidats :[modifier | modifier le wikicode]

Ces références doivent correspondre à des projets où la mise en œuvre de l’accessibilité était une demande spécifique et le cas échéant a fait l’objet d’une labellisation ou d’une expertise par un prestataire tiers.

Les références doivent être à la fois des missions d’expertise, de formation et de réalisation de sites accessibles.

Les références des candidats doivent présenter des productions et des missions sur tous les types de sites couverts par l’accessibilité et notamment des sites comprenant des fonctionnalités responsive et JavaScript tout à fait compatibles avec l’accessibilité mais requérant des compétences techniques plus exigeantes.

Cas de Cotraitance/Sous-traitance :[modifier | modifier le wikicode]

Certains prestataires peuvent être parfaits pour répondre à l’appel d’offres sur les demandes fonctionnelles mais ne pas disposer de compétences expertes en accessibilité. Une sous-traitance ou une co-traitance sur ce sujet peut leur permettre de compléter leur compétence.

Attention, dans ce cas, il faut être d’autant plus attentif à la démarche méthodologique proposée. On ne doit pas se contenter de l’affichage d’une compétence en accessibilité (qu’elle soit externe ou interne au prestataire retenu) mais bien attendre un processus mis en place sur toute la chaîne de conception et de développement, avec des outils et des étapes de validation.

< Précédent | Suivant >