Leçons de niveau 16

Colorimétrie/Annexe/Quelques systèmes RVB

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Quelques systèmes RVB
Image logo représentative de la faculté
Annexe 5
Leçon : Colorimétrie

Annexe de niveau 16.

Précédent :Détermination des fonctions colorimétriques
Suivant :Sommaire
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Annexe : Quelques systèmes RVB
Colorimétrie/Annexe/Quelques systèmes RVB
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.




Dans cette annexe, on se limite à rappeler la définition des primaires, du blanc de référence et des coefficients de luminance , et qui permettent d'exprimer la luminance à partir des composantes :

.

CIE RGB[modifier | modifier le wikicode]

Gamut avec les primaires CIE RGB

La description de ce système est développé dans le chapitre CIE RGB 1931.

Couleurs Rouge Vert Bleu Blanc
Coordonnée [1] 0,73467 0,27376 0,16658 1/3
Coordonnée [1] 0,26533 0,71741 0,00886 1/3
Coefficient de luminance [2] 1,0000 4,5907 0,0601 5,6508

ITU-R BT 601[modifier | modifier le wikicode]

Gamut avec les primaires Rec. 601 (SDTV)

La recommandation UIT-R BT.601-7[3],[N 1] est issue d'un accord international de 1982 permettant de définir les standards de la télévision en définition standard (SDTV)[4].

Couleurs Rouge Vert Bleu Blanc
Coordonnée [4],[3] 0,640 0,300 0,150 0,3127
Coordonnée [4],[3] 0,330 0,600 0,060 0,3290
Coefficient de luminance [5],[3] 0,299 0,587 0,114 1

Après précorrection en gamma des signaux primaires (transformation non linéaire permettant un affichage convenable sur les écrans à tubes cathodique) normalisés à 1 (pour la composante rouge :  ; les relations sont les mêmes pour les composantes verte et bleue) :

le signal de luminance est obtenu grâce à la relation

et, une fois normalisé, doit être compris entre 0 et 0,7 V.

sRGB / UIT-R BT 709[modifier | modifier le wikicode]

Gamut avec les primaires sRGB/Rec. 709

La recommandation ITU-R BT.709[6],[N 1] est issue d'un accord international de 1990 permettant de définir les standards de la télévision haute définition HDTV[4]. Concernant la partie de la colorimétrie de cette recommandation, seuls les coefficients de luminance ont été modifiés. L'espace couleur sRGB, principalement dédié à l’affichage informatique et au codage des image, créé par Hewlett Packard et Microsoft en 1996 utilise cette norme.

Couleurs Rouge Vert Bleu Blanc
Coordonnée [4],[6] 0,640 0,300 0,150 0,3127
Coordonnée [4],[6] 0,330 0,600 0,060 0,3290
Coefficient de luminance [5],[6] 0,2126 0,7152 0,0722 1

Après précorrection non linéaire en gamma des signaux primaires[6],[7] normalisés à 1 (pour la composante rouge :  ; les relations sont les mêmes pour les composantes verte et bleue) :

le signal de luminance est obtenu grâce à la relation

et, une fois normalisé, doit être compris entre 0 et 0,7 V.

Adobe RGB[modifier | modifier le wikicode]

Gamut avec les Adobe RGB

Il s'agit d'un système colorimétrique développé par Adobe en 1998[8]. Il propose un gamut élargi par rapport à l'espace sRGB.

Couleurs Rouge Vert Bleu Blanc
Coordonnée [8] 0,640 0,210 0,150 0,3127
Coordonnée [8] 0,330 0,710 0,060 0,3290
Coefficient de luminance [8] 0,29734 0,62736 0,07529 1

La luminance visuelle du blanc sur un écran de référence est de 160,00 cd·m-2 (X = 152,07, Y = 160,00, Z = 174.25).

Par ailleurs, les valeurs qui sont codées sont les valeur R', G' et B' après une correction en gamma d'une valeur  :

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0 et 1,1 L'ITU-R (Partie de International Telecommunication Union ou Union internationale des télécomunications qui traite des radiocommunications) était jusqu'en 1993 le CCIR (Comité Consultatif International des Radiocommunications)

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • (anglais) Jànos Schanda, Colorimetry: Understanding the Cie System, Wiley-Blackwell, 2007 (ISBN 978-0470049044) 
  • (anglais) Charles Poyton, Digital Video and HDTV : Algorithms and Interfaces, San Francisco, Morgan Kaufmann Publishers, 2003, 5e éd. (ISBN 1-55860-792-7) 

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0 et 1,1 Jànos Schanda 2007, p. 8
  2. Jànos Schanda 2007, p. 29
  3. 3,0 3,1 3,2 et 3,3 Union internationale des télécommunications, UIT-R BT.601-7, 2011 [lire en ligne] 
  4. 4,0 4,1 4,2 4,3 4,4 et 4,5 Jacques Gaudin 2006, p. 101-102
  5. 5,0 et 5,1 Chrales Poyton 2003, p. 88
  6. 6,0 6,1 6,2 6,3 et 6,4 Union internationale des télécommunications, UIT-R BT.709-5, 2011 [lire en ligne] 
  7. Chrales Poyton 2003, p. 264
  8. 8,0 8,1 8,2 et 8,3 (anglais) Adobe, Adobe® RGB (1998) : Color Image Encoding, San Jose, CA, Adobe Systems Incorporated, 2005 [lire en ligne]