Leçons de niveau 18

Cloud computing et entreprise/Présentation du Cloud computing

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Définition du Cloud Computing[modifier | modifier le wikicode]

Début de la boite de navigation du chapitre
Présentation du Cloud computing
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Cloud computing et entreprise
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Historique et définition du Cloud Computing
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Cloud computing et entreprise : Présentation du Cloud computing
Cloud computing et entreprise/Présentation du Cloud computing
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Né dans les années 2000, le Cloud Computing ou « nuage informatique » permet d'offrir l'accessibilité à un réseau de données dans plusieurs lieux, à tout moment, et depuis différents types de terminaux (ordinateurs, smartphone, tablette). L’accessibilité au service est offerte en effectuant une demande via « portail » Internet ouvert en libre service.

Le National Institute of Standards and Technology (NIST) donne une définition très précise des différents éléments qui caractérisent le Cloud computing :

Cinq principales caractéristiques:

  • libre-service à la demande.
  • accès étendu au réseau.
  • mutualisation des ressources.
  • élasticité / mise à l’échelle rapide.
  • service mesuré.

Trois modèles de service:

  • Software as a Service,
  • Platform as a Service,
  • Infrastructure as a Service.

Quatre modèles de déploiement:

  • privé,
  • communautaire,
  • public,
  • hybride.

Le Cloud expliqué en Vidéo en 3 minutes


Cloud applications

Principaux acteurs et modèles économiques[modifier | modifier le wikicode]

Les principales entreprises dominant le marche du Cloud computing sont 4 grandes entreprises du numérique américaines Amazon, Microsoft, IBM et Google qui représentent à elles seules 54% du marché du Cloud Computing IaaS au deuxième trimestre 2015 (soit une évolution de 8 point part au deuxième trimestre 2014).

Les offres de Cloud Computing se déclinent en 3 modèles économiques de services à la demande :

- La gratuité, à l’origine pour le grand public (par exemple : (Box, Dropbox, Microsoft OneDrive, Google Drive, Apple iCloud)

- La facturation à la consommation (en fonction du processeur, de la mémoire, de la bande passante utilisées)

- La facturation au forfait (en fonction du nombre de postes équipés)

Aujourd'hui les fournisseurs sont capables d'adapter automatiquement la capacité de stockage et la puissance de calcul des services de Cloud Computing aux besoins de l'utilisateur ce qui en fait un produit d'autant plus attrayant.