Leçons de niveau 14

Cinétique chimique/Introduction

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Introduction
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Cinétique chimique
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Vitesse de réaction
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Cinétique chimique : Introduction
Cinétique chimique/Introduction
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Transformation lente ou rapide ?[modifier | modifier le wikicode]

Les réactions chimiques ne sont pas toutes égales face au temps : certaines réactions sont si rapides que l'œil ne peut les percevoir (comme, par exemple, les réactions qui permettent à nos yeux de voir…), d'autres sont si lentes que l'humanité n'en a pas vu le début (par exemple, la formation du pétrole).

Bien avant de s'intéresser aux constituants de la matière — atomes ou molécules — les chimistes se sont posés la question de ces différences : comment expliquer qu'une réaction (par exemple, une estérification) prend 23 ans à se réaliser dans la nature, mais se complète en un quart d'heure si on chauffe et on acidifie le milieu ?

Avant même de pouvoir répondre, il faut se poser une question encore plus élémentaire : comment mesurer la « vitesse » d'une transformation chimique ?

L'environnement joue un rôle[modifier | modifier le wikicode]

Lorsqu'on peut répondre à cette question, d'autres arrivent : qu'est ce qui joue sur la vitesse ? La température ? La pression ? La quantité de réactifs introduits ? L'acidité ?

En identifiant tous les paramètres, on peut contrôler une réaction : l'accélérer, parfois la ralentir, en tout cas la prédire. Les réactions rapides sont utiles dans l’industrie de production, puisqu'on aboutit à des volumes plus importants. Ralentir des réactions chimiques peut être intéressant en biologie et en médecine, pour contrôler le vieillissement ou la mort des tissus (il y a une raison pour laquelle on met les organes dans la glace…). Prédire les réactions est toujours essentiel, que ce soit en géologie, en pétrochimie, en pâtisserie…

La cinétique permet de définir et comparer les vitesses des réactions, de comprendre ce qui fait qu'une réaction est lente ou rapide et d’utiliser ces connaissances pour mesurer le temps, par exemple, qu’il faut patienter pour achever un procédé chimique.