Leçons de niveau 12

Ciment de chaux et laterite

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Image logo représentatif de la faculté

Ciment de chaux et laterite est une ébauche concernant la Wikiversité. Vous pouvez aider le projet Wikiversité en l'améliorant.


Département
Génie civil
Buildings.svg
 
Interwikis

Sur les autres projets Wikimedia :


Il est possible, avec les recours au savoir ancien, de fabriquer du ciment de bonne qualité avec de la Chaux et de la latérite cuite autour de 650 à 800 degrés C°. Et ce pour le bonheur de tous. Ce ou ces ciments à base de chaux et de latérite ou encore de kaolin sont moins polluants. Et, d’ailleurs de fabrication plus aisée, leur emploi est une véritable contribution au développement de l’économie locale et de la lutte contre la pollution industrielle des grandes cimenteries dont les produits ne sont pas toujours adaptés aux conditions locales de construction. En effet, les villes africaines, de colonie française, sont construites pour la majorité autour des marais et cela ne dispose pas à des facilités de construction surtout chez le simple citoyen ; Alors, la lutte contre les remontée capillaires; pour ne parler que de ce point, est un réel problème dans l’auto construction qui reste le mode opératoire le plus facile pour avoir une maison. Or les ciments traditionnels CPA et CPJ 32,5 et 42,5 ne peuvent tenir la promesse de solidité en milieu humide et cela demande de gros investissements. cependant, les Sud du Bassin du Congo compte aussi bien des Schisto-Calcaires que des Latérites, sinon du Kaolin depuis les plateaux Bambémbé jusque aux coffins des plateaux du Congo démocratique à Louozi. Donc autant de possibilité d’émergence de la petite industrie cimentière à l’instar de petites scieries de bois (Tchikapa) qui ont permis de suppléer le manque de bois d’oeuvre dans les villages et les villes secondaires des deux pays voisins. Pour preuve de cette possibilité, nous avons intérêt revisiter les bâtiments coloniaux des années de l’époque de la Construction du Chemin de Fer du Congo Brazzaville. Et, en cela aussi la disposition ou la proximité des unités de fabrication de chaux (à Loudima, Jacob, Madingou, Lebriz et Mouyondzi, Dechavane et les alentours de Mindouli n’y est pas le fait d’un pur hasard…

Perspectives de développement de petites cimenteries artisanales pour la production des ciments hydrofuges.'
 Ou retour au matériau idéal de construction dans les zones rurales et/ou marécageuses d’Afrique Centrale.
 De Clément Edmond BERRI. Coordonateur du Club ESPRIT d’entreprise et d’Innovation au CFI de SUECO 
 à Pointe-Noire en  République du CONGO, Afrique Central