Leçons de niveau 14

Certification Linux LPI/Administrateur système débutant/Examen 101/Matériel et architecture/Configurer les bases du BIOS

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Configurer les bases du BIOS
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : LPIC1 101 : Matériel et architecture
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Configurer un modem et une carte son

Exercices :

Configurer les bases du BIOS
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Matériel et architecture : Configurer les bases du BIOS
Certification Linux LPI/Administrateur système débutant/Examen 101/Matériel et architecture/Configurer les bases du BIOS
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Configurer les bases du BIOS[modifier | modifier le wikicode]

Objectifs[modifier | modifier le wikicode]

Description : Les candidats devraient être capables de configurer le matériel système de base en modifiant correctement le BIOS système. Cet objectif inclut une compréhension appropriée des buts de configuration du BIOS tels que l’utilisation de LBA sur les disques durs IDE de plus de 1024 cylindres, en activant ou désactivant des périphériques intégrés, aussi bien qu'en configurant des systèmes avec ou sans périphériques externes tels que des claviers. Cela inclut également le paramétrage correct des adresses d'IRQ, de DMA et d'I/O pour tous les ports administrés par le BIOS et la gestion des arrêts sur erreur.

Fichiers, termes et commandes principaux inclus :

/proc/ioports
/proc/interrupts
/proc/dma
/proc/pci

BIOS ou UEFI[modifier | modifier le wikicode]

Quand vous allumez l'ordinateur, les instructions du BIOS (Basic Input Output System) ou UEFI sont chargées en RAM depuis un composant ROM situé sur la carte mère et dans lequel elles sont disponibles de façon permanente.

Ces instructions indiquent au processeur où est situé le système d'exploitation et comment le charger en RAM. Pour permettre au système d'exploitation et aux applications de fonctionner sur un PC, le BIOS (ou UEFI) fournit un niveau standard de services que le système d'exploitation peut utiliser pour dialoguer avec le matériel.

À son tour, le système d'exploitation fournit des services standards aux applications qui leur permettent de fonctionner.

Quelques services du BIOS :

Geometry Translation for IDE/ATA Hard Drives Over 504 MB
Plug-and-Play
Year 2000 Compliance
Support for IDE/ATA Hard Drives Over 2 GB

Tous les systèmes d'exploitation n'utilisent pas ces services : quelques-uns utilisent leurs propres instructions pour accéder au matériel. Cette méthode pour accéder au matériel permet d'améliorer les performances.

Accès à des disques-durs de grande capacité[modifier | modifier le wikicode]

LBA (Logic Block Addressing) est la méthode la plus courante pour dépasser la limite des 528 Mo imposée par les lecteurs de disques IDE. La limite des 528 Mo est imposée par le plus petit dénominateur commun (ppcm) entre les interfaces IDE et le BIOS (INT13H).

Elements          INT13H  IDE    Limitation
Max Sector/Track   63     255    63
Number of heads    255    16     16
Number of cylindes 1024   65536  1024
Max Capacity        8.4G  136.9G 528M

Avec LBA, chaque bloc a un numéro unique et le niveau physique du disque n’est pas visible par le système d'exploitation. Par exemple, un disque de 2048 cylindres, 16 têtes et 63 secteurs sera détecté avec 1024 cylindres, 32 têtes et 63 secteurs.

Dans la traduction, si le numéro de secteur est inférieur à 1024 × 16 × 63, le disque dur fait moins de 528M. Lorsque le numéro de secteur est supérieur à 1024 × 16 × 63, le nombre de têtes est fixé à 32.

Pour que tout fonctionne correctement, ce mécanisme doit être supporté par le BIOS, l'OS et le disque IDE.

Obtenir des informations sur les disques-durs[modifier | modifier le wikicode]

Pour obtenir des informations sur la géométrie d’un disque IDE, utilisez hdparm.

hdparm [options] [devices]

Options courantes :
-g: Fournit la géométrie du disque.
-C: Affiche le mode de puissance du disque dur.
 active/idle: opération normale,
 Standby: Mode puissance réduite,
 or sleeping: Mode puissance minimum.
-v: Affiche tous les paramètres du disque dur.

Exemples :

hdparm -g /dev/hda
 /dev/hda:
 geometry     = 3648/255/63, sectors = 58605120, start = 0
hdparm -C /dev/hda
 /dev/hda:
 drive state is:  active/idle

Obtenir des informations sur le noyau[modifier | modifier le wikicode]

/proc est un pseudo-système de fichiers qui est utilisé comme interface vers les structures de données du noyau. La plupart de ses fichiers sont en lecture seule, mais certains permettent de modifier les variables du noyau.

Exemples de répertoires disponibles:

[Number]: informations sur les processus exécutés sur le système.

cmdline: la ligne de commande complète, pwd : le répertoire de travail…

/proc/uptime Depuis quand le système a démarré et fonctionne.
/proc/sys/kernel Informations sur le noyau.
/proc/sys/net Informations réseau.
/proc/partitions Informations sur les partitions du/des disque(s) dur(s).
/proc/scsi Informations SCSI.
/proc/mount Informations sur les systèmes de fichiers montés.
/proc/devices Liste les pilotes chargés.
/proc/bus Informations sur les bus.
/proc/version Version Linux.

Et plus encore ...

Exercices[modifier | modifier le wikicode]

Image logo représentative de la faculté Voir les exercices sur : Configurer les bases du BIOS.