Leçons de niveau 14

COBOL/Introduction au COBOL

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Introduction au COBOL
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : COBOL
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Structure du programme
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « COBOL : Introduction au COBOL
COBOL/Introduction au COBOL
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Le COBOL est un langage impératif, modulaire et structuré. Il n'était pas, au départ, orienté objet. Il l'est devenu depuis l'évolution dite "COBOL 2002". Le langage COBOL est essentiellement utilisé en informatique de gestion. La plupart des programmes COBOL sont soumis sur des machines gros système de type IBM ou BULL GCOS8, et plus rarement sur des mini systèmes types AS400 ou autres. L'éditeur le plus connu sur les machines IBM est TSO.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

voir Wikipedia

Éditeur de texte[modifier | modifier le wikicode]

Pour écrire vos programmes, n’importe quel éditeur de texte, même le plus basique suffit. Néanmoins, Vi possède une coloration syntaxique pour le COBOL.

Compilateur[modifier | modifier le wikicode]

Une fois le programme écrit, il faut créer un exécutable avec un compilateur.

Installer un compilateur[modifier | modifier le wikicode]

Avant de commencer, vous devez installer un compilateur COBOL, par exemple : OpenCOBOL qui est disponible gratuitement.

Sur certaines distributions GNU/Linux, le paquet recherché est dans les dépôts, téléchargez simplement les paquets open-cobol et libncurses5-dev.

Pour les autres, rendez-vous sur le site officiel d'OpenCOBOL pour le télécharger.

Compiler[modifier | modifier le wikicode]

Typiquement, la commande pour compiler vos programmes sera :

cobc -x [PRG] FILE1.cob [FILE2.cob ...]

où PRG (optionnel) est le nom du programme en sortie, et FILE1.cob, FILE2.cob, ... sont les fichiers COBOL (d'extension .cob) à compiler.

Utiliser un Makefile[modifier | modifier le wikicode]

Je ne vais pas vous détailler ici le fonctionnement d’un Makefile. En voici un tout prêt pour compiler un fichier test.cob en un exécutable test.

Début de l'exemple


Fin de l'exemple