Leçons de niveau intermédiaire

Bouddhisme/Introduction

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Introduction
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Bouddhisme
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Histoire
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Bouddhisme : Introduction
Bouddhisme/Introduction
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Le bouddhisme est une religion fondée par un sage de l'Inde antique en -600 de notre ère. Ce sage a pris le nom de "Bouddha" ce qui veut dire Éveillé. Il atteint l'Éveil vers 40 ans puis il enseigna la Loi qu’il découvrit durant toute sa vie. Il mourut vers 80 ans en ayant établi une communauté religieuse avec sa doctrine. Depuis cette religion s'est étendue sur la plupart des continents.


Le terme "Éveillé" désigne celui qui s'est pleinement éveillé à la vérité universelle, la science de tous les phénomènes de la réalité. Ce terme s'applique à tout être ayant atteint l'Éveil mais, employé de manière générale, ce titre est réservé au bouddha historique appelé Bouddha Shakyamuni (le sage des Shakya). L'Éveil est le stade spirituel le plus élevé, une sorte d'illumination où l’on parvient à comprendre la vérité absolue, il n'y a plus d'illusion et l'ignorance disparaît.


Le Bouddha enseigna comment purifier sa vie en développant la concentration et la méditation, suffisamment pour saisir la Vérité. C’est une voie spirituelle pour se libérer de la souffrance par la connaissance de la réalité, grâce à la doctrine et la discipline. Le but de la Loi est d'atteindre le Nirvana pour mettre fin définitivement à la souffrance.


Le Nirvana, c’est l'au-delà des peines, le lieu où l'état d'esprit de sérénité et de paix, où la souffrance a complètement disparu. C’est le lieu du vainqueur, celui qui s'est vaincu lui-même et a vaincu la souffrance. Après sa mort le Bouddha est entré dans le Nirvana complet, il n'y aura plus de renaissance pour lui, plus de mauvaise voie de l'existence, il vit pour toujours dans l'au-delà des peines.

Bouddha Shakyamuni